Distribuez les aides aux ménages avant de sanctionner les contrevenants d'entre eux !

GESTION DE CRISE

Svp, un retour à la raison. Nous sommes un peu irrités par notre confinement et par le stress et la colère que suscite la montée en flèche du nombre de cas contaminés par le virus corona. Mais voyons les choses avec sérénité et avec du recul. Nous sommes tous indignés par les rassemblements irresponsables et quelques appels ci et là à la désobéissance publique contre les mesures préventives de confinement visant à limiter la propagation du coronavirus dans notre pays.

C’est inacceptable et intolérable. Point à la ligne.
Outre les instigateurs, dont les intentions sordides et les actes criminels doivent être fortement condamnés, beaucoup de citoyens ont répondu à ces appels et participé à ces rassemblements trop risqués. Ils l’ont fait par ignorance, certes, mais aussi par peur. Peur du coronavirus ? Apparemment, non ! Peur de quoi alors ? Peur de mourir de faim en cas de confinement total qui dure quelques jours voire quelques semaines. La plus grande frange de la population marocaine est vulnérable (analphabète aussi). Elle vit dans et de l’informel, au jour le jour. Pour demander aux gens de respecter les consignes et de rester chez eux, il faut que l’Etat subvienne à leurs besoins les plus élémentaires. Il faut leur garantir de quoi manger pendant toute la durée du confinement. C’est une question de survie.

Comment ? L’argent est là. Près de 30 milliards de dirhams ont été injectés dans le fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie Covid-19. Il faut commencer à distribuer des aides directes aux familles nécessiteuses, vulnérables et celles qui vivent de l’informel. Certains vont dire que l’opération n’est pas simple et qu’elle demande du temps. Oui, mais cela fait une semaine que l’argent a été collecté. Et depuis, aucune communication sur les intentions du gouvernement de distribuer les aides aux familles. En dehors bien entendu de la situation d’évolution du virus dans le pays. Qu’attends le gouvernement El Othmani pour le faire ? On ne peut pas publier des lois pour sanctionner lourdement les contrevenants ou les récalcitrants avant de garantir aux Marocains le minimum d’approvisionnement pour la période du confinement. Sinon, c’est un Etat policier qu’on est en train d’encourager et qui exploiterait les réseaux sociaux pour légitimer des décisions d’interdiction et de sanction qui ne sont pas accompagnés d’autres à portée sociale.


1 commentaire

  • Marocain malade

    25 Mars 2020

    Bien dit il faut commencer à penser au gens qui n'ont pas de ressource pour se confiner, d'ailleurs l'argent doit servir surtout à aider les nécessiteux.

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger