BP swipe-970x250

Aicha Chenna, figure emblématique de la défense des droits des femmes, est décédée à 81 ans

L'icône de la lutte pour les droits des femmes, Aicha Chenna, est décédée ce dimanche 25 septembre à l'âge de 81, apprend-on de plusieurs sources concordantes. 

Fortement engagée en faveur de la cause féminine et de l'enfance depuis un demi-siècle, la défunte est devenue un véritable symbole du militantisme et de l'action associative au Maroc. 

Née à Casablanca en 1941, et orpheline du père à un très jeune âge, Aïcha Chenna fait des études d’infirmière, avant de travailler comme animatrice d’éducation sanitaire et sociale. 

Présidente fondatrice de l’Association Solidarité féminine (ASF) depuis 1985, la défunte a mené un long combat pour soutenir les mères célibataires et les enfants abandonnés au Maroc. 

Ainsi, l’ASF a redonné espoir à des milliers de mères célibataires, en leur offrant des formations et du travail dans le but de les rendre autonomes et capables de faire face à une société rarement clémente envers cette catégorie.

Malgré les attaques de ses détracteurs qui l’accusaient d’”encourager la débauche”, cette activiste au grand cœur, mais aussi à la volonté de fer, à su forcer le respect de tous grâce à son travail acharné, même au-delà des frontières du Royaume.

Aicha Chenna reçu plusieurs consécration, comme le Prix des droits de l’Homme de la République française (1995), le Prix Grand Atlas (1998), le Prix Opus (2009), et surtout la Médaille d’honneur de la Fondation Mohammed VI que le Souverain lui a décernée en 2000. 

 

Articles similaires