Les agriculteurs espagnols dénoncent la concurrence déloyale de la tomate marocaine


C’est une nouvelle campagne contre la tomate marocaine en Espagne. La coordination des organisation des agriculteurs et des éleveurs (COAG) a souligné dans un communiqué en date du 6 janvier 2024 la passivité de la commission européenne qui, à ses yeux, ne protège pas les intérêts des agriculteurs espagnols.

La COAG dénonce le fait que les exportations de la tomate marocaine ont explosé et que sa production est subventionnée par le gouvernement marocain. « Le gouvernement marocain pousse à une production intensive de tomates, en plus des oignons et des pommes de terre. Tout cela, grâce à des subventions qui couvrent entre 50 et 70 % de sa valeur, avec un soutien allant de 3 600 à 6 300 euros par hectare cultivé. Ce n’est pas tout, le Maroc subventionne également les engrais à hauteur de 200 millions d'euros et les exportations », s’insurge la COAG. Ce genre de campagnes n’est pas nouveau. Il est enclenché chaque fois que les producteurs espagnols n’arrivent pas à écouler leurs marchandises ou à concurrencer la tomate marocaine.

 

Articles similaires