Campagne agricole 2020/2021: 98 millions de quintaux de céréales, un record !

Les prévisions de Aziz Akhannouch étaient justes. C’est une très bonne saison agricole: 98 millions de quintaux (Mqx) de céréales cette année, en hausse de 206% par rapport à la campagne 2019/2020 et de 54,8% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

On savait que la saison agricole 2020-2021 allait être très bonne mais on n’avait pas les détails. Et voilà que le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts révèle, par un communiqué publié ce vendredi 30 avril 2021, les estimations de la production prévisionnelle des trois céréales principales. Ainsi, le département de Aziz Akhannouch nous apprend que cette année le Maroc produira 98 millions de quintaux (Mqx) de céréales, en hausse de 206% par rapport à la campagne 2019/2020 et de 54,8% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

En termes de performance, souligne le communiqué, cette campagne se situe parmi les meilleures campagnes des dix dernières années. Elle a enregistré un rendement prévisionnel supérieur de 10% au rendement moyen des cinq meilleurs campagnes céréalières (20,1 qx/ha) depuis 2008. Cette production résulte d’une superficie céréalière semée au titre de cette campagne de 4,35 millions d’hectares dont l’état végétatif est à 75% bon, à très bon. La production céréalière prévisionnelle a atteint 48,2 millions de quintaux de blé tendre, 23,4 Mqx de blé dur et 26 Mqx d’orge.

Activité économique
En dehors des céréales, les autres cultures affichent un état favorable, notamment la betterave à sucre, dont la récolte a déjà commencé. Les agrumes et les oliviers en stade de floraison affichent de bonnes perspectives mais qui restent tributaires de l’évolution des conditions météorologiques, particulièrement les températures des mois de mai et juin.

Le suivi par satellite du couvert végétal montre des profils de végétation similaires aux campagnes records dans les régions situées au nord de l’Oum Errabia (Doukkala, Chaouia, Gharb, Saïss, Zaër, pré-Rif…). Par contre, dans les régions orientales et Marrakech, la campagne reste normale avec des variations intra-régions. La campagne agricole 2020/21 a enregistré une pluviométrie de 291 mm au 29 avril, moins de 12% par rapport à la moyenne des 30 dernières années (332 mm) et dépassant de 32% la campagne précédente (221mm) à la même date.

Le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, avait déjà annoncé, lundi 19 avril 2021, à la Chambre des représentants, que malgré un démarrage difficile, la campagne agricole de cette année sera bonne, à très bonne. Ainsi, le secteur agricole devrait connaître une croissance significative par rapport à 2020, absorbant ainsi les baisses successives de 2019 et 2020 et réalisant une croissance additionnelle.

La valeur ajoutée agricole prévisionnelle pourrait atteindre 130 milliards de DH au titre de l’année 2021, soit une croissance de 18,2%, confirmant la résilience du secteur agricole construite le long des dernières années et des efforts et des investissement consentis pour développer une infrastructure productive solide et durable. C’est dire l’importance et le poids du PIB agricole dans la croissance économique du pays