African Lion 2023 : Une démonstration de la force de frappe marocaine


C’est une véritable démonstration de force que les Forces armées royales ont déployée dans la zone Sud. Le rendez- vous annuel a permis d’effectuer des exercices tactiques terrestres, maritimes, aériens et combinés, de jour et de nuit, un exercice combiné des forces spéciales, les opérations aéroportées, l’Hôpital militaire de campagne prévoyant des prestations chirurgicaux-médicales au profit de la population, et les exercices de lutte contre les armes de destruction massives. Les opérations se sont notamment déroulées à Agadir, Tan-Tan, Mehbes, Tiznit, Kénitra, Benguérir et Tifnit.

L’on a pu assister notamment à un test des lanceurs HIMARS durant l’exercice African Lion 2023 au Maroc. Pour rappel, les États-Unis ont autorisé la vente de 18 Himars au Maroc. Les missiles peuvent atteindre des cibles précises à une distance de 300 km. L’opération la plus spectaculaire a été demeure sans doute celle de relative à l’exercice de synthèse sur la lutte contre les armes de destruction massive s’est déroulé jeudi à Agadir, en vue d’évaluer la réactivité de l’Unité de Secours et Sauvetage des Forces Armées Royales (USS-FAR) pour faire face à une situation de crise présentant des risques nucléaires, rad iologiques, biologiques et chimiques (NRBC).


Lors cet exercice, l’équipe de neutralisation et destruction des engins explosifs de l’USS des FAR a effectué une reconnaissance préliminaire à l’aide des robots et des équipements sophistiqués pour localiser l’engin explosif improvisé en toute sécurité et avec précision.

Ensuite, le technicien spécialisé (EOD) est intervenu afin de neutraliser cet engin, avant de procéder à l’opération de décontamination et d’évacuation aérienne des intervenants et des victimes au Poste Médical avancé pour recevoir les soins nécessaires. Les manoeuvres militaires ont vu la participation pour la première d’une délégation de l’armée israélienne.

Une délégation de 12 soldats et commandants du Bataillon de reconnaissance Golani ont ainsi fait le déplacement pour participer aux exercices. La Brigade Golani est une unité d’infanterie d’élite, engagée régulièrement dans les territoires occupés palestiniens.

Articles similaires