Affaire ''Escobar du Sahara'' : Saïd Naciri et Abdenbi Bioui resteront poursuivis en état de détention


Le procès de l’affaire ‘‘Escobar du Sahara’’ s’est ouvert jeudi 23 mai 2024 à la salle 8 de la Cour d’appel de Casablanca, durant lequel les avocats de Saïd Naciri et Abdenbi Bioui, respectivement président du conseil préfectoral de Casablanca et ex-président de la région de l’Oriental, en ont profité pour soumettre au président de l'audience la demande de liberté provisoire de leurs clients, étant donné qu'ils ‘‘présentent les garanties requises’’ pour être poursuivis en état de liberté provisoire. Toutefois, en dépit des plaidoiries des blouses noires, qui ont défendu bec et ongles cette demande, le tribunal s’y est catégoriquement opposé.


Pour rappel, Saïd Naciri et Abdenbi bioui ont été arrêtés en décembre 2023 dans le cadre de cette affaire. L'enquête menée par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) avait établi l'implication de près de trente personnes, parmi lesquelles des notaires, des personnalités politiques, des agents d’autorité, etc. La prochaine audience a été reportée au 13 juin 2024.

Articles similaires