Affaire Bouznika: El Badraoui et Karimine placés en détention à la prison d'Oukacha


Aziz El Badraoui et Mohamed Karimine

Aziz El Badraoui, ancien président du Raja de Casablanca et patron de la société de nettoyage Ozone, et Mohamed KArimine, ancien président de la commune de Bouznika, ont été placés détention à la prison de Oukacha à Casablanca. C’est tôt le matin de ce vendredi 9 février 2024, que le juge d’instruction Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca a pris sa décision après avoir auditionné les deux mis en cause dans une affaire de détournement de deniers publics lié au marché de propreté de la commune de Bouznika. L’affaire remonte à la période où M. Karimine présidait aux destinées de Bouznika quand plusieurs membres du bureau de la commune et des acteurs de la société civile ont relevé des irrégularités ayant entaché le cahier des charges du contrat avec Ozone. Des plaintes ont été déposées et la BNPJ a été chargée d’enquêter sur l’affaire. Une enquête qui a duré plusieurs mois. M. Karimine, destitué  de son poste de président sur décision du tribunal administratif de Casablanca, le 3 mai 2023, suite à une requête du gouverneur de la province de Ben Slimane dont relève la commune de Bouznika, avait multiplié les certificat médicaux pour éviter d’être entendu par les enquêteurs. Finalement, il a été appréhendé dans un hôpital à Rabat lundi 5 février 2024, en même temps M. El Badraoui s’est présenté dans les locaux de la BNPJ. Présentés mardi matin au procureur général près la cour d’appel de Casablanca, ce dernier a décidé de les placer en détention. Le juge d’instruction a suivi les requêtes du procureur général en attendant la fin de l’instruction de cette affaire qui n’a pas encore livré tous ses secrets.

Articles similaires