Affaire Bab Darna : Le principal accusé écope de 15 ans de prison ferme

 

Le feuilleton de l’affaire Bab Darna touche à sa fin. La chambre criminelle de première instance chargée des crimes financiers à la cour d’appel de Casablanca a condamné, jeudi 12 janvier 2023, Mohamed El Ouardi, PDG de Bab Darna à 15 ans de prison ferme, pour participation à la falsification de documents officiels, escroquerie et émission de chèques sans provision. 

Sept autres individus impliqués dans ce dossier ont écopé de peines allant de 2 ans à 12 ans de prison chacun. Parmi les condamnés figurent plusieurs autres responsables de la société, comme le directeur général, O.E.B, le directeur commercial, H.E.B, la directrice administrative et financière, A.A, le directeur technique, F.O, le comptable, M.T, ainsi qu’un notaire, M.M. 

Lancé en 2013, Bab Darna regroupe 12 projets immobiliers fictifs qui ont été vendus à des dizaines de familles, dont des Marocains résidant à l’étranger. Les clients se rendront compte qu’ils ont été victimes de la plus grande arnaque immobilière au Maroc, alors que le PDG de la société, qui recevait des avances pour des appartements qui n’existent pas, aurait détourné d’importantes sommes d’argent estimées à 600 millions de dirhams.  Mohamed El Ouardi aurait même transféré une partie de cet argent au Panama, dans l’espoir de rester à l’abri des autorités marocaines. 

 Les victimes de l’escroquerie ont manifesté dans la rue à plusieurs reprises, afin de demander que les individus impliqués dans l’affaire soient punis, et que les montants qu’ils ont payés leur soient restitués le plus rapidement possible.

Articles similaires