L'ADA lance le système d'agrégation agricole "nouvelle génération" dans la région Fès-Meknès

Un soutien sans faille aux agriculteurs marocains

Introduite par le Plan Maroc vert, l’agrégation agricole constitue un modèle novateur de partenariat entre l’amont productif et l’aval commercial et industriel. Le nouveau système, créé par la nouvelle stratégie “Génération Green”, est d’un apport exceptionnel pour l’agriculture nationale car il permet aux agriculteurs agrégés de tirer profit des techniques modernes de production.

Alors que le Maroc connaît l’une de ses pires saisons agricoles à cause de la sécheresse provoquée par la longue absence des pluies, les institutions de l’État se mobilisent sur tous les fronts pour aider les agriculteurs. Parmi ces institutions, il y a l’Agence pour le développement agricole (ADA). Cette agence, que dirige El Mahdi Arrifi depuis novembre 2017, vient de lancer un road show national dans plusieurs régions agricoles du pays pour promouvoir le système d’agrégation agricole «nouvelle génération».

La région de Fès-Meknès, connue pour son fort potentiel agricole, est la première à être touchée par ce nouveau système avec la concrétisation de 12 projets d’agrégation, dont huit sont abrités par la région. Ces projets concernent les principales filières, dont les céréales, l’arboriculture fruitière, l’olivier et l’olivier bio, selon des données rendues publiques à l’occasion de ce road show, organisé mardi 22 février 2022, à l’Agropole de Meknès.

Un modèle d’organisation novateur
Un portefeuille de 40 projets d’agrégation est actuellement prospecté avec 3.900 agrégés pour une superficie de 14.385 hectares. L’agrégation agricole, introduite par le Plan Maroc Vert, constitue un modèle novateur de partenariat entre l’amont productif et l’aval commercial et industriel. Il permet d’un côté aux petits agriculteurs agrégés de tirer profit des techniques modernes de production, de financement et d’accès aux marchés intérieurs et extérieurs.

De l’autre côté, les agrégateurs assurent l’approvisionnement de leurs unités agro-industrielles par des produits de qualité, avec une traçabilité garantie. Initié par l’ADA, en collaboration avec la direction régionale de l’Agriculture de Fès- Meknès, cet événement intervient en application des axes de la nouvelle stratégie «Génération Green 2020-2030» au niveau régional notamment l’agrégation agricole «Nouvelle génération».

Organisé au profit de plus de 80 acteurs et investisseurs de la région, il a été une occasion pour dynamiser le processus de mise en place des projets d’agrégation comme modèle novateur d’organisation des agriculteurs autour d’acteurs privés ou organisations professionnelles.

Pour le directeur général de l’ADA, ces réunions régionales, qui reprennent après une suspension à cause de la pandémie de Covid19, coïncident avec la mise en oeuvre de la nouvelle stratégie «Génération Green» marquée par le lancement de plusieurs projets d’agrégation. Ce système est de nature à aider le pays à surmonter certaines difficultés consécutives aux périodes de crises. Le patron de l’ADA évoque de nombreuses mesures prises par le ministère de l’Agriculture pour la modernisation du secteur en focalisant sur l’élément humain et la pérennisation du développement agricole, mettant l’accent sur le grand potentiel de la région Fès-Meknès, appelée à s’ériger en modèle à suivre en ce qui concerne la mise en place de projets d’agrégation.