Signature de plusieurs accords de coopération économique lors du sommet Maroc-Portugal

Forger une alliance du futur


Le Maroc est devenu le premier partenaire du Portugal dans le monde arabe et en Afrique, et le deuxième hors de l’Union européenne, après les États-Unis.

La coopération Maroc-Portugal avance à pas de géant, consolidant chaque jour un peu plus la robustesse de leurs relations. Suite à une interruption de six ans causée par la crise de la Covid-19, les Réunions de Haut Niveau (RHN) entre le Maroc et le Portugal ont repris, vendredi 12 mais 2023, sous le sceau d’une «Ratification d’un partenariat stratégique exemplaire ». Le 14e sommet, initialement prévu pour 2020, coïncide cette année avec la célébration du 250e anniversaire du traité de paix et du 30e anniversaire du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération liant les deux nations.

L’événement a été marqué par la présence du Premier ministre marocain Aziz Akhannouch à Lisbonne, accompagné d’une forte délégation ministérielle dont notamment le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita. MM. Akhannouch et Bourita en plus de l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Othmane Bahnini, ont été reçus le 11 mai au palais présidentiel par le Président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa. L’objectif principal de cette rencontre est de formuler une stratégie pour renforcer les relations économiques entre les deux pays, encourager l’investissement réciproque, le partenariat et la promotion du commerce bilatéral. Pour ce faire, la signature de douze accords bilatéraux dans différents domaines, dont l’éducation, la cohésion sociale, le développement économique, l’interconnexion électrique et la mobilité des travailleurs, est envisagée.

Importance capitale
Selon les médias portugais, un accord de coopération dans le domaine de la protection civile sera également signé, couvrant les incidents ou les catastrophes majeures. D’autres initiatives sont prévues, dont un programme pour l’application de l’accord culturel et scientifique jusqu’en 2025, un plan d’action pour le tourisme et un mémorandum de recherche scientifique et technologique. Un protocole d’accord sera signé lors d’une réunion entre la ministre portugaise Elvira Fortunato et son homologue marocain Abdellatif Miraoui. Dans le cadre de la RHN, un forum économique est organisé par la Confederação Empresarial de Portugal (CIP), la Agência para o Investimento e Comércio Externo de Portugal (AICEP), la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE).

L’ambassadeur marocain à Lisbonne, Othmane Bahnini, a souligné que le Maroc est devenu le premier partenaire du Portugal dans le monde arabe et en Afrique, et le deuxième hors de l’Union européenne, après les États-Unis. Il a ajouté que le royaume accorde une importance capitale à ce partenariat qui reflète la vision éclairée du Roi Mohammed VI visant à positionner le Portugal parmi les dix premiers partenaires économiques et commerciaux du Maroc.

L’objectif est de continuer sur la dynamique instaurée en 2017 lors de la dernière réunion de cette commission à Rabat, où douze accords de coopération avaient été signés. Parmi ces derniers figuraient des engagements en matière d’énergie, de tourisme, de géologie et de mines, de santé, d’emploi, de travail et de protection sociale, de modernisation administrative et d’actions communes dans le domaine de la culture, y compris dans les secteurs cinématographique et audiovisuel. Pour couronner le tout, le chef de gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a évoqué la candidature conjointe du Maroc, du Portugal et de l’Espagne pour l’organisation de la Coupe du monde de football en 2030.

Cette initiative souligne la volonté de rapprochement culturel et humain entre ces trois pays. Il est clair que cette 14e Réunion de Haut Niveau ouvre une nouvelle voie pour le renforcement des relations bilatérales entre le Maroc et le Portugal. L’amélioration de ce partenariat stratégique global présage d’opportunités prometteuses pour l’avenir de la coopération entre ces deux nations.

Articles similaires