BP swipe-970x250

Abderrahim El Hafidi, DG de l’ONEE: des solutions pour résoudre l’équation du stress hydrique

 

 


 

 

Abderrahim El Hafidi, le directeur général de l’Office National de l'Electricité et de l'Eau Potable (ONEE), qui a pris part à une session sous le thème "De nouvelles solutions à un vieux problème: Comment résoudre le stress hydrique" dans le cadre du Global Investment Forum 2022, n’a pas manqué de mettre l’accent sur l’importance du développement de la technique de la réutilisation des eaux usées épurées, la réalisation des interconnexions entre bassins hydrauliques, l'amélioration de l'efficacité hydrique et la sensibilisation des usagers à la rationalisation de l'utilisation de l’eau.

Le Global Investment Forum 2022 a, en effet, connu la participation de plusieurs hauts responsables du Maroc et d’Israël ainsi que des intervenants opérant dans différents secteurs comme la finance, l'eau, l’énergie, l'environnement, l'industrie, le tourisme, l'innovation et l'entreprenariat.


 

Lors de son intervention dans le cadre de ce Forum, et tout en rappelant le contexte hydrique actuel du Royaume, marqué par la raréfaction des ressources en eau, M. El Hafidi a passé en revue une kyrielle de solutions proposées pour faire face au problème du stress hydrique.

Dans ce sillage il a mis en relief l'expérience avérée de l’ONEE en matière de dessalement de l'eau de mer, avant de donner un aperçu sur le programme d'investissement de l’Office pour le renforcement et la sécurisation de l'approvisionnement en eau potable et l’accès à l'assainissement liquide dans les différentes régions du Royaume à l'horizon 2035.

Sur un autre registre, M. El Hafidi a indiqué que le Maroc a franchi des "pas géants" en matière d’introduction des énergies renouvelables, qui ont permis au Royaume de produire de l’électricité à un coût très compétitif au niveau mondial.

"Le Maroc est considéré comme un modèle en matière de développement des énergies renouvelables, ce qui a permis de recourir au dessalement de l’eau de mer, une technique qui permettra au Royaume de réduire sa dépendance aux ressources superficielles des barrages et des eaux souterraines", a-t-il enchainé.

 

 

Articles similaires