Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires

65E ANNIVERSAIRE DE LA CRÉATION DE LA DGSN

Le dimanche 16 mai 2021, il a été procédé à l’inauguration du nouveau siège de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) et du Laboratoire de le police scientifique et technique (LPST) à Casablanca, ainsi que du club équestre de la DGSN à Kénitra.

À l’occasion de la commémoration du 65e anniversaire de la création de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi, directeur général de la DGSN, a procédé, le dimanche 16 mai 2021, à l’inauguration du nouveau siège de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) à Casablanca. Construit au niveau du boulevard Brahim Roudani, le nouveau siège a été conçu dans un style architectural moderne avec un cachet marocain, dans le respect des normes et standards régissant les infrastructures sécuritaires sensibles.

Il s’étend sur une superficie de plus de 16.000 m2, répartie en 6 niveaux et 2 en sous-sol. Outre les bureaux et les espaces de travail, le nouveau siège a été équipé d’un ensemble d’infrastructures sécuritaires pour les besoins des investigations et enquêtes criminelles, y compris les cellules pour les personnes placées en garde-à-vue, bâties et équipées conformément aux standards de protection et de sécurité internationaux en vigueur, en consacrant des espaces pour les mineurs et les femmes en conflit avec la loi.

Un système de contrôle de pointe
Les bâtiments sont également dotés d’un système de contrôle de pointe opérationnel 24 heures sur 24 et d’une clinique équipée de tous les moyens de diagnostic et d’assistance nécessaire dans des cas d’urgence. Le nouveau siège dispose aussi d’un ensemble d’équipements et d’infrastructures d’accueil et d’orientation, de bureaux pour reconnaissance des suspects, des salle pour contacter les avocats...

Outre le nouveau siège de la BNPJ, M. Abdellatif Hammouchi a inauguré, le même jour, le Laboratoire de la police scientifique et technique de Casablanca (LPST). Il s’agit d’un édifice ultramoderne, répondant aux normes architecturales et aux exigences les plus strictes en matière de sécurité, d’hygiène et de protection de l’environnement.

Construit sur une superficie de 8.600 m2 répartie en six niveaux, en plus du sous-sol, le LPST a été conçu de manière à augmenter la capacité de traitement et à satisfaire les sollicitations d’expertise sans cesse grandissantes. Le Laboratoire englobe plusieurs spécialités, permettant la réalisation de différentes expertises scientifiques et techniques dans le cadre légal, à savoir l’identification par les empreintes génétiques, la biologie, la chimie, la physique, l’informatique, ainsi que l’étude des documents et des écritures.

Il dispose également d’entités chargées de la sécurité des systèmes d’information, de la maintenance et de l’assurance qualité. Le nouveau laboratoire comprend également une salle de préservation des pièces à conviction, une nouvelle structure hautement sécurisée.

Enfin, il a également été procédé à l’inauguration, le dimanche 16 mai 2021, du club équestre de la DGSN à Kénitra. S’étendant sur une superficie globale de 10 hectares à proximité de l’Institut Royal de Police à Kénitra, le club équestre permettra aux cavaliers de la DGSN de mener à bien les missions policières quotidiennes qui leur sont dévolues, notamment celles se rapportant aux patrouilles montées, aux interventions dans les espaces d’accès difficile et sur les plages, et à la participation aux grands services d’ordre tels que les manifestations sportives et les grands événements accueillant un public très important en nombre.