Entretien avec Abdellatif Bendahane, Président du Groupe de réflexion et d’analyses diplomatiques (GRAD)

Abdellatif Bendahane : "Le GRAD élaborera des recommandations pour la diplomatie marocaine"

Ancien directeur central au ministère des Affaires étrangères, Abdellatif Bendahane nous explique les objectifs derrière la création du GRAD.


Pourquoi créer un think tank consacré à la diplomatie ?
Tout d’abord permettez-moi de porter à la connaissance de l’opinion publique, à travers votre magazine et à l’ensemble de vos lecteurs que ce think tank est le seul dont les membres sont exclusivement d’anciens ambassadeurs et directeurs d’administration centrale. Ce groupe que nous appelons GRAD, a pour mission d’appréhender, de comprendre et d’interpréter, en le décodant le factuel, l’observable, à l’effet de procéder à des analyses scientifiques, de décomposer ses répercussions et incidences politiques et diplomatiques. Et, enfin élaborer des recommandations et propositions d’actions à soumettre à l’appréciation des pouvoirs publics chargés de notre diplomatie.

Vous parlez également d’un travail de veille. Est-ce aussi important dans ce domaine?
En effet, comme vous le savez, le monde bouge à une vitesse grand V et aucune institution chargée des relations internationales ne peut assurer à elle seule le suivi en temps réel des événements. Voilà pourquoi, et ce à l’instar de plusieurs pays, notre groupe va assurer cette veille afin d’obtenir un maximum d’éléments (informations) pour élaborer scientifiquement les actions à mener.


La diplomatie marocaine a toujours été marquée du sceau de la sagesse. Que faut-il de plus d’après vous?
La composition de ce groupe dispose suffisamment de qualités de bon sens et de sagesse pour assurer des missions d’ordre diplomatique. Tout d’abord parce que tous ces ambassadeurs ont opéré dans de grandes capitales et ont donné entières satisfaction. Aujourd’hui ils ont une vision encore plus sage des événements. Nous allons travailler en parallèle des institutions officielles et en complément de celles-ci, si elles le souhaitent.

Pensez-vous que, face aux menaces externes, la diplomatie marocaine est en mesure d’apporter des réponses adéquates?
Là vous me demandez de donner une appréciation sur notre diplomatie officielle. Aujourd’hui, nos relations extérieures sont guidées par les instructions de SM le Roi, un chef d’État écouté et respecté à l’international. Les appareils qui coiffent les institutions diplomatiques ainsi que celles qui protègent notre Royaume ont réalisé des actions de grande valeur.

Quel sera l’apport de votre institut dans la mesure où il regroupe des diplomates de carrière et d’anciens ambassadeurs?
De par leurs expériences, leurs réseaux et capacités d’analyse, ils sont en mesure d’apporter beaucoup à notre diplomatie. Les membres du GRAD continuent tous à être sollicités par des pays amis au plus haut niveau pour des missions de conseil.

Articles similaires