Abdelatif Ouahbi aux hôteliers : exiger un certificat de mariage aux couples marocains "est contraire à la loi"


 

« C’est contraire à la loi » et « ceux qui demandent ce document enfreignent la loi. Demander un acte de maraige ou tout autre document sans mandat légal est une violation de la vie privée». Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, n'a pas eu de mots assez forts pour cibler les hôteliers qui exigent l’acte de mariage aux Marocains voulant accéder à leurs établissements.

«Quand vous demandez un document à un citoyen qui touche à sa vie privée, s’il n’est pas prévu par la loi, –par exemple à une femme fâchée ou en dispute avec son mari qui va à l’hôtel et on lui demande si elle réside dans la même ville–, sachez qu’il n’y a pas de base légale pour cela. Ceux qui demandent ces documents doivent être poursuivis en justice», a déclaré, ce mardi 21 mai 2024, le ministre de la justice, lors de la séance de questions orales à la Chambre des conseillers.


M. Ouahbi a également critiqué certaines administrations qui persistent à demander aux citoyens des certificats de vie, affirmant que depuis son arrivée, il a modernisé la demande de certains documents du ministère de la Justice via Internet sans avoir besoin de se rendre dans les administrations et dans les tribunaux.

« Un grand nombre de documents n’ont aucune valeur, le plus fascinant et le plus absurde étant lorsque vous vous trouvez devant une administration et qu’on vous demande un certificat de vie, cela, je ne l’ai jamais compris », a-t-il dit, un brin ironique.

L’ex secrétaire général du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a déclaré qu’il ne comprenait pas pourquoi on demandait aux citoyens des certificats de casier judiciaire, ajoutant que les documents devraient être demandés directement aux administrations et aux institutions concernées, sans imposer ce fardeau aux citoyens, appelant à une simplification des procédures administratives.

Articles similaires