Plus de 600 plateformes numériques pour faciliter les services administratifs


La ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, Ghita Mezzour, a révélé les résultats d’une étude de terrain réalisée par son département, qui a recensé plus de 600 plateformes numériques visant à faciliter les services administratifs. Ces plateformes se divisent en plusieurs catégories : les plateformes institutionnelles fournissant des informations sur les missions et les prérogatives des établissements et des administrations publiques, les plateformes informatiques proposant des informations sur les services, les procédures et les décisions administratives, ainsi que les plateformes de e-services offrant des services électroniques à distance de manière simple et transparente.


Les plateformes sont classées par thèmes sur le portail en ligne « maroc.ma » et sont disponibles en plusieurs langues, dont l’arabe, l’amazighe, l’anglais, le français et l’espagnol. Chacune d’entre elles est accompagnée d’une description détaillée, témoignant de la diversité et de la richesse des plateformes numériques marocaines.

La ministre a souligné que le gouvernement travaille activement à accélérer la transformation numérique au Maroc en renforçant l’intégration et la qualité de ce projet ambitieux. L’objectif du Royaume est de passer d’un pays « consommateur de numérique » à un pays qui produit ses propres solutions numériques. Cela inclut la délocalisation des services et la promotion des startups capables de contribuer efficacement à la production locale de contenu numérique.

Articles similaires