2 milliards de Dhs pour renforcer le dispositif médical

Le détail des dépenses

Le dispositif médical national est mis à rude épreuve face à la propagation rapide du Coronavirus. On savait déjà que ce dispositif n’est pas performant en temps normal. Mais il a fallu certainement la survenue de cette catastrophe sanitaire planétaire pour en être réellement conscients. Pour tenter de soutenir ce dispositif, le gouvernement vient de sortir un petit plan d’urgence pour une valeur de 2 milliards de dirhams puisés dans le fonds spécial dédié à la lutte contre la pandémie.

Un plan qui a fait l’objet d’un communiqué du ministère des finances pour donner quelques détails concernant les acquisitions médicales qui ont été réalisées grâce à cet argent. Il s’agit ainsi de l’achat de 1000 lits de réanimation, 550 respirateurs, 100 000 kits de prélèvements et 100 000 kits testeurs.

A cela s’ajoute un équipement moderne de radiologie et d’imagerie. Selon un médecin à Casablanca, propriétaire de plusieurs cliniques dans le Royaume, un lit de réanimation complet, doté de tous les équipements nécessaires, coûte 400 000 dirhams.

Pour un respirateur, il faut débourser entre 200 000 et 250 000 dirhams. Quant aux kits de prélèvement et les kits testeurs, leurs prix sont évalués à 40 dollars l’unité (soit environ 370 dirhams). Rien que pour ce matériel, une bagatelle de 550 millions de dirhams a été déboursée. Le gouvernement a également acheté de nombreux médicaments dont 300 000 parquets de la chloroquine au laboratoire pharmaceutique Sanofi Maroc. Il y a aussi les consommables médicaux, les produits réactifs, les gaz médicaux.

Mais il n’y pas que le matériel médical qui a été renforcé. Les 2 milliards de dirhams ont servi également au renforcement des moyens de fonctionnement du ministère de la santé. Ainsi, on peut citer le versement d’indemnités au personnel soignant, l’achat de matériel de désinfection et de nettoyage. Par ailleurs et afin d’assurer une meilleure lutte contre la pandémie de Covid-19, le gouvernement rassure que ces opérations de renforcement du dispositif médical vont se poursuivre.


1 commentaire

  • ben mhammed

    1 Avril 2020

    Oui,bien sur qu on est très rassurés.Si vous n aviez pas pu vous occuper du système sanitaire lorsqu il n y avait aucune urgence ,on se demande comment vous allez vous y prendre maintenant que tout le monde est la recherche d équipements pour sauver ses propres citoyens. Meme les pays producteurs de matériels médicales se reservent le droit de requestionner tout ce qui sort de leurs usines ,alors bonne chance Messieurs.De plus ,une question légitime se pose avec force dans ce contexte qui se resume en l incapacité ou bien l absence de toute volonté de tous les gouvernements qui se sont succedés depuis l indépendance jusqu au jour d aujourd’hui ,a s occuper sérieusement de tous ce qui pourrait toucher a la vie de tous les jours du citoyen lambda et le système sanitaire en particulier.En ce moment crucial ou la vie de tout un chacun(la populace pour être precis) ne tient qu a un fils a cause de l incompetence des uns et de la connivence des autres ,il serait judicieux de nous éxpliquer en quoi les sommes faramineuses qui ont été gaspillées sur les festivals .mawazine en l occurrence nous ont été utiles en tant que peuple tier mondiste de surcroît.L état délabré de nos hôpitaux ou les rats côtoient les humains et les chats errants sont plus propres que certains sarraus blancs.ne pourront certainement pas être mis a niveau par ces 2MMs de dirhams.Ne parlons pas du Maroc non utile parce que dans ces coins perdus tout ce qui pourrait s apparenter a une quelconque structure en béton n existe tout simplement que dans l imaginaire de certains.Alors est ce que je suis rassuré ? ? ? bien sur que oui.!!!!!

Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger