CGAM Hssabe 970X250

Près de 1,56 million de doses du vaccin anti-Covid injectées par le Maroc, contre 262 pour l'Algérie

Le Royaume en tête du classement Africain

La presse internationale et notamment espagnole encense le Maroc et se félicite de l’état d’avancement de sa campagne de vaccination lancée le 29 janvier 2021. Une preuve, et non des moindres, que les Marocains y croient dur comme fer, suivant l’exemple de leur Roi.

La campagne marocaine de vaccination massive anti-Covid est sur la bonne voie. Après avoir ciblé, dans un premier temps, les personnes âgées de 75 ans et plus et les personnels de la Santé, de l’enseignement et de la sûreté, la priorité a été désormais accordée aux personnes âgées de 65 ans et plus.

En se faisant vacciner le premier jeudi 28 janvier 2021, date du lancement officiel de cette campagne, S.M. Roi Mohammed VI a inspiré confiance à tous les Marocains, particulièrement les plus sceptiques. L’afflux sur les centres de vaccination va crescendo. En témoignent les chiffres révélés par le site covidvax.live, qui propose des données en temps réel du nombre cumulé de doses du vaccin anti-Covid injectées au niveau mondial.

Se référant à son classement, le Maroc est en tête des pays du continent africain en termes de doses du vaccin anti-Covid-19 injectées. Le Royaume est à 1.596.000 doses injectées au lundi 15 janvier 2021. Le même jour, à titre de comparaison, les Syechelles ont administré 59.200 doses.

Décision surprenante
L’Egypte, qui a démarré sa campagne avec le vaccin chinois de Sinopharm, occupe la troisième place, loin derrière le Maroc, avec 4.215 doses. Dans le continent africain, le Maroc est le troisième pays à avoir démarré une campagne vaccinale, le 29 janvier plus précisément. Un jour après, l’Algérie a lancé en grande pompe sa campagne. Seulement voilà, celle-ci traîne depuis.

En effet, l’Algérie est dernière du classement africain en termes de doses de vaccins injectées. Le voisin de l’est est à sa 262ème doses seulement! Et pourtant, le gouvernement algérien avait annoncé la réception d’un premier lot de 50.000 doses du vaccin russe Spoutnik-V puis 50.000 autres du vaccin britanno-suédois d’AstraZeneca, la campagne de vaccination algérienne avance à un rythme d’escargot. Mais où sont passées ces doses si le pays n’en a, à ce jour, administré que 262?

L’Afrique du Sud a pris une décision pour le moins surprenante mais compréhensible. Elle a suspendu le 7 février sa campagne de vaccination. Après avoir reçu un million de vaccins Oxford-AstraZeneca, il s’est révélé, selon une étude pré-publiée de l’université du Witwatersrand, que ce vaccin ne serait efficace qu’à 22% contre le variant sud-africain chez les plus de 65 ans.

Côté médiatique, la presse internationale encense le Maroc et se félicite de l’état d’avancement de sa campagne de vaccination lancée le 29 janvier 2021. La cadence de vaccination marocaine dépasse les attentes. Une preuve, et non des moindres, que les Marocains y croient dur comme fer, suivant l’exemple de leur Roi.