Plus de 15 millions de Dh décaissés par le CCM

Subventions aux oeuvres cinématographiques

Une dizaine de cinéastes et scénaristes marocains bénéficieront de financements du Centre cinématographique marocain (CCM) dans le cadre du Fonds d’aide à la production des oeuvres cinématographiques pour la deuxième session de 2021.

Heureux qui comme les réalisateurs et scénaristes marocains, qui bénéficieront des subventions financières du Centre cinématographique marocain (CCM) pour soutenir leurs productions, dans le cadre du Fonds d’aide à la production des oeuvres cinématographiques. La liste des bénéficiaires a été annoncée par l’institution dans un communiqué publié le 6 septembre. Ces financements sont répartis en deux catégories, l’après production ou l’avant production. Dans le premier lot, on retrouve le film documentaire «Âam Corona», du réalisateur Ahmed Bouchalgua, qui bénéficie d’une avance sur recette de 250.000 dirhams, dans la catégorie films de fiction, au même titre que le court-métrage «Hiya», réalisé par Khaoula Assebab, qui recevra le même montant. Le film «Trahison», de la réalisatrice Salma Loukhmas, qui figure aussi dans cette catégorie, percevra 200.000 dirhams.

Quant aux avances sur recettes avant production, elles concernent le projet de film long-métrage «Le chant de Touda», qui sera réalisé par Nabil Ayouch, en collaboration avec la société Ali N’Productions. Une enveloppe de 5,5 millions de dirhams qui leur permettra de couvrir certaines charges liées au tournage. Le projet de film de long-métrage «Affaires de femmes», du réalisateur Mohamed Ahed Bensouda, touchera 4,5 millions de dirhams, tandis que le projet documentaire «Le Négrier du Sud face à la mémoire des mineurs marocains», qui sera réalisé par Khalid Zairi, aura droit à 1 million de dirhams.

Plus de 50 projets examinés
Le CCM annonce également des contributions financières avant production d’un montant de 3,2 millions de dirhams pour quatre des documentaires sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani, soit 800.000 chacun. Il s’agit des projets «Indigo», réalisé par Ali Oualdah, «La Dame du Sahara», de Allah-Ister Abdelghafour, «Le Document», de Mohamed Raid El Meftahi, et «Mémoire d’une radio», de la réalisatrice Lina Arious. Par ailleurs, 200.000 DH ont été accordés aux projets de films «La Cosa Migliore/The Best Reward», de Federico Ferrone, et «La Guerre des Six mois», de Jilali Ferhati, soit 100.000 dirhams chacun, dans le cadre de la contribution à la réécriture de scénario. 50.000 dirhams seront versés au réalisateur Aziz Salmy pour son projet de long-métrage «Je suis mort!», qui sera produit par la société Arts Films Productions pour la subvention à l’écriture de scénario.

Au total, un film de long-métrage, un film documentaire et deux films de court-métrage ont été examinés par la Commission du Fonds d’aide à la production des oeuvres cinématographiques, pour l’obtention de financement post-production, précise le CCM. 28 projets de long-métrage, un projet de documentaire, cinq projets de court-métrage, deux projets de contribution à l’écriture de scénario et 22 projets documentaires culturels et historiques ont également été reçus par la commission.