Les 10 points clés du bilan de la DGSN au titre de l'année 2019

Voici les 10 points clés du bilan de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) au titre de l’année 2019 :

1- 745.283 interventions de sécurité réussies sur la voie publique.

2- Création de vingt-quatre (24) nouvelles structures de sécurité.

3- Poursuite du processus de généralisation des salles de commandement et de coordination reliées aux unités mobiles de la police de secours, qui vise à intensifier la couverture de sécurité, à assurer la mobilité permanente des patrouilles sur la voie publique et à gérer et réduire les délais d’intervention de la police.

4- 639.116 affaires répressives, dont 577.775 ont été clarifiées, avec un taux de réussite d’environ 90,4%, tandis que 644.025 personnes ont été traduites en justice, dont 43.008 femmes et 23.764 mineurs.

5- Généralisation du système informatique propre à la police des frontières (SGPF) dans 26 postes frontières du Royaume pour faciliter la fluidité des déplacements des voyageurs, sécuriser le contrôle aux frontières et étendre le réseau de connectivité au système informatique des arrondissements de police.

6- Restructuration des cellules de sécurité sportive, avec une définition précise de leurs missions de suivi des manifestations sportives et l’ouverture de canaux directs de communication et de coordination avec les clubs sportifs et les supporters.

7- Généralisation du système de gestion des arrondissements de police (GESTARR) à Agadir, El-Jadida et Errachidia en vue de numériser le travail de tous les services de police, de renforcer leurs mécanismes de contrôle et de simplifier les procédures de remise des documents administratifs aux citoyens.

8- Soutien continu aux unités chargées de la lutte contre la criminalité, avec la création d’un service central de lutte contre le blanchiment d’argent et deux services au niveau de la Brigade nationale de la police judiciaire, spécialisés dans l’intelligence économique et l’identification des produits du crime, outre la révision globale de la structure et des fonctions des cellules de prise en charge des femmes victimes de violence, ainsi que la mise en place d’une commission conjointe des directions centrales, chargée de visiter et surveiller tous les lieux de garde à vue des mineurs.

9- Poursuite de la généralisation du système informatique de gestion des infractions routières ainsi que la rationalisation des opérations de perception des amendes forfaitaires via divers moyens de paiement.

10- Adoption du nouveau statut des fonctionnaires de la Sûreté nationale, en application des Hautes Orientations Royales visant à doter les fonctionnaires d’un climat professionnel et social sain, leur garantissant des incitations administratives et financières importantes et des prestations de santé et sociales intégrées.


Laisser un commentaire

Merci de cocher cette case
X

Télécharger le magazine Maroc Hebdo

Télécharger