1, 4 milliard de dirhams de l'Agence française de développement en soutien à la réforme de l'éducation au Maroc


Fouzi Lekjaa, Ministre délégué chargé du budget, Chakib Benmoussa, Ministre de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports, Christophe Lecourtier, Ambassadeur de France au Maroc et Quiterie Pincent, Directrice de l’AFD Maroc


le Ministère de l’Economie et des Finances et l'Agence française de développement (AFD) ont signé, lundi 18 mars 2024, un nouveau programme axé sur la qualité des apprentissages et la lutte contre le décrochage scolaire, pour un montant total de 134,7 M€. Cet accord s'inscrit dans la Feuille de Route 2022-2026 du Ministère de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports, qui vise à mettre à niveau l'enseignement public au Maroc.

Le programme a été lancé en présence de Fouzi Lekjaa, Ministre délégué chargé du budget, Chakib Benmoussa, Ministre de l’Education Nationale, du Préscolaire et des Sports, Christophe Lecourtier, Ambassadeur de France au Maroc et Quiterie Pincent, Directrice de l’AFD Maroc. Le contrat a été l'occasion de réitérer l’engagement de Paris et Rabat de poursuivre le travail ambitieux d’appui à la réforme de l'éducation, à travers un financement qui se décline en un prêt de 130 M€ et une subvention d’accompagnement technique de 4,7 M€.


Ce programme financé par l'Agence française de développement (AFD) a pour vocation de renforcer la qualité des apprentissages via l’amélioration de l’enseignement des langues, notamment le français, permettre de réduire le taux d’abandon scolaire par l’appui au déploiement du modèle des collèges pionniers et l’amélioration des services d’appui social, tels que le transport et les cantines scolaires, le soutien scolaire et les activités parascolaires. L'accord prévoit également de réduire les disparités, lutter contre l’abandon scolaire ainsi qu’un soutien important à la maitrise du français.

Articles similaires