Dépêche
Accueil » Dernière minute » USA: Obama annonce une série de mesures concernant l’utilisation des armes à feu

USA: Obama annonce une série de mesures concernant l’utilisation des armes à feu

obama-arme-a-feu
Le Président américain Barack Obama a annoncé,  mardi, une série de mesures visant à imposer des restrictions sur les ventes  d’armes à feu, qui sont à l’origine de fusillades meurtrières dans plusieurs  parties du pays. « Chaque année, plus de 30.000 américains perdent leur vie à cause des armes  à feu », a souligné M. Obama dans une intervention depuis la Maison Blanche,  soulignant l’impérieuse nécessité d’agir contre la prolifération des armes à  feu.   « Nous avons besoin de sentir l’urgence absolue du moment », a-t-il indiqué,  rappelant les fusillades meurtrières ayant secoué notamment Santa Barbara, San  Bernardino et Charleston.

Les mesures annoncées par M. Obama prévoient notamment de resserrer les  critères d’obtention d’un permis de ventes d’armes afin d’y inclure aussi ceux  qui vendent des fusils en ligne, améliorer la vérification des antécédents  criminels des acheteurs de fusils et exiger une vérification des antécédents  criminels pour les personnes achetant des fusils parmi les « plus dangereux »,  comme des armes automatiques, par le biais de trusts, de sociétés ou  d’organisations locales.

Elles prévoient également de rendre obligatoire la communication des vols  d’armes à feu par les vendeurs, d’augmenter de 500 millions de dollars l’aide  aux personnes souffrant de troubles mentaux graves et de soutenir le  développement de technologies pour accroître la sécurité des armes à feu. Même avant l’annonce de ces mesures, les Républicains du Congrès et ceux  participant à la campagne présidentielle de novembre prochain ont critiqué la  stratégie d’Obama, alors que d’autres partisans de la possession d’armes à feu  ont menacé d’intenter une action judiciaire pour bloquer ces nouvelles  dispositions.

Le +New York Times+ fait remarquer, dans ce contexte, que sans examiner la  nature de ces mesures, les candidats républicains à la présidentielle n’ont pas  tardé à tirer à boulets rouges sur les propositions d’Obama « comme s’il vient  de déclarer la guerre », ajoutant que ces candidats accusent le Président de  vouloir priver les Américains d’un droit constitutionnel.

Sur ce point, le +NYT+ réagit en disant que les mesures du chef de  l’exécutif US n’apportent aucun changement au deuxième amendement qui garantit  le droit de posséder une arme à feu, mais elles sont en droit ligne des  priorités des activistes qui défendent ce « droit ». Les Etats-Unis comptent environ un tiers des armes à feu dans le monde. Le  nombre d’armes à feu en circulation est estimé à 300 millions pour 318 millions  d’habitants, soit une moyenne d’une arme par habitant.

(Avec MAP)

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !