Dépêche
Accueil » Société » Une transition dans la continuité

Une transition dans la continuité

Passation de collier à Abdeljalil Alami, nouveau président du Rotary Club Casa Hermitage

Après une année rotarienne marquée par de belles réalisations, Saïd Bouanani passe le flambeau, lors d’une cérémonie solennelle et dans une ambiance amicale, à Abdeljalil Alami pour présider le Rotary Club Casa Hermitage.

Un moment solennel, ce vendredi 13 juillet 2018. Une assistance nombreuse triée sur le volet, composée outre les membres du Rotary Club Casa Hermitage et leurs épouses, de rotaractiens, © Ph. DR d’Inerweels, et d’invités de marque, accueillie chaleureusement par Driss Mezalek Tazi, membre du Club, et son épouse, Nadia Skali, était présente à la traditionnelle cérémonie de passation de collier entre le président du club sortant, Saïd Bouanani, et son successeur, Abdeljalil Alami. La cérémonie s’est déroulée en présence des représentants du gouverneur du district 9010 avec à leur tête Younes Saih et Moulay Ahmed Hajouji, dans une ambiance amicale et joviale où l’utile a été joint à l’agréable, sous les rythmes de la fameuse troupe de Khalid Laklalech. Une animation programmée et suivie par le sympathique et fringant Dr Jaouad Touzani, passé maître en matière de protocole.

«Mon mandat de président du Club Casa Hermitage prend fin. Je saisis l’occasion pour remercier tous mes amis membres du club pour la confiance qu’ils m’ont accordée. Je remercie également ma chère épouse, Dr Amina Lahbabi, pour le renfort qu’elle m’apportait. Votre engagement à mes côtés m’a permis de continuer sur les acquis de notre club, gravés sur ce collier que vous m’avez fait porter il y a un an», a déclaré, ému et sincère, Saïd Bouanani, s’adressant à des amis qui savaient combien il était difficile d’avoir un chef d’orchestre comme lui. Mais le nouveau président, Abdeljalil Alami, un homme d’affaires qui a rejoint le club il y a un peu plus de six ans, a fait montre, d’après les membres du club, d’un engagement infaillible et inconditionné sur les traces de ses aînés.

Ce qui renforce cette perception, c’est que son action s’inscrit dans la continuité du programme entamé par Saïd Bouanani, particulièrement deux actions, en l’occurrence l’acquisition d’un bus scolaire pour l’Association des parents et amis des enfants inadaptés, projet mené avec un club allemand et financé par la fondation Rotary et l’acquisition d’un local pour l’association des malades coeliaques sachant que le terrain dédié à ce projet est déjà disponible.

Action dans la continuité
Il faut dire que le bilan de l’année rotarienne du past-président Saïd Bouanani est éloquent. Des actions diversifiées touchant différents volets socio-humanitaires allant de la lutte contre la pauvreté à l’aide pour la santé tout en passant par la promotion de la formation et de l’éducation: Réparation et réhabilitation, en partenariat avec le club IW Casa Californie, de baraques au profit de six veuves avec orphelins dans un quartier à Sidi Moumen à Casablanca; mission humanitaire en plein hiver au secours de villageois de l’Atlas; soutien aux malades coeliaques et intolérants au gluten de l’association AMIAG à travers la distribution de 17 moulins à farine sans gluten; équipement de foyers pour jeunes filles… Cette année rotarienne également marquée par la qualité et l’intérêt des trois conférences: «Médecine 2.0, ou la médecine à l’ère des nouvelles technologies», «Comprendre votre cerveau», animées par le brillant professeur Dr Hassan Chelli et «La retraite et la couverture médicale pour la profession libérale», animée par Saïd Hamidouch, directeur général de la CNSS.

La locomotive des réalisations poursuivra son chemin avec le nouveau président du club. Bon vent, pour Abdeljalil Alami, dont le soutien premier sera, bien entendu, celui de son épouse, Nihma El Manjra.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !