Dépêche
Accueil » Economie » Une gestion des risques rigoureuse et rentable

Une gestion des risques rigoureuse et rentable

Mohamed El Kettani: “Nous anticipons les risques”.

Mohamed
El Kettani: “Nous
anticipons les
risques”.

[quote font= »0″]BILAN. En dépit d’un contexte marqué par le ralentissement de l’activité économique et l’aggravation des risques, le groupe Attijariwafa Bank a excellé sur les plans financier et commercial en 2014.[/quote] L’épargne totale, comprenant aussi bien les dépôts de la clientèle que les encours de la gestion d’actifs et de la bancassurance, a totalisé 356,8 milliards de DH, enregistrant une progression de 13% par rapport à 2013, dont 82% collectés sur le plan national. Mohamed El Kettani s’est donc montré confiant en la rentabilité du modèle économique de la banque.
En effet, l’encours des crédits distribués a augmenté de 1,7%, pour s’établir à 255 milliards de DH, dans un contexte marqué par une baisse générale de la demande des crédits. Ce qui n’a pas empêché également le groupe d’investir. L’ouverture de 134 agences a porté son réseau de distribution à 3.331 points, implantés dans 23 pays, le réseau le plus dense en Afrique.

Un modèle rentable
Sur le plan financier, les résultats confortent la stratégie du groupe, qui ne se cache d’avoir une gestion rigoureuse des risques. «Nous avons une gestion du risque déconnectée du commercial. Nous anticipons les risques et détectons des signaux d’alerte. Notre risque est bien piloté, bien maîtrisé, bien anticipé. Ceci dit, dans le secteur de l’immobilier, la croissance de la production n’a pas été à la hauteur des encours. Des opérateurs préfèrent vendre leurs stocks pour redémarrer sur de bonnes bases», souligne M. El Kettani. Ce modèle, caractérisé par la qualité des actifs et la gestion rigoureuse des risques, se révèle payant. En 2014, le numéro 1 du secteur bancaire marocain a enregistré un produit net bancaire de 19,44 milliards de dirhams, en hausse de 8,8% sur un an, tirée principalement par la croissance de la Banque au Maroc (+13%) et par celle de la Banque de détail à l’International (+8%).

Le résultat d’exploitation ressort à 11 milliards de DH, en accroissement de 10,2%, profitant de la bonne performance de l’activité et de la maîtrise des charges au niveau des différents pôles du Groupe, à savoir la Banque au Maroc, les Sociétés de Financement Spécialisées, l’Assurance et la Banque de Détail à l’International.
Le résultat net progresse de 5,2%, à 4,355 milliards de dirhams, après une chute de 8% l’an dernier. Les fonds propres consolidés s’élèvent à 40,4 milliards de dirhams, marquant une hausse de 6,5% et confortant la solidité financière du groupe. Au final, le résultat net part du Groupe ressort à 4,4 milliards de dirhams, en amélioration de 5,2%, où la contribution de la banque et de ses filiales est largement majoritaire. Des performances satisfaisantes qui augurent d’une bonne année 2015 pour le Groupe, notamment avec des indicateurs macroéconomiques encourageants.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !