Dépêche
Accueil » Culture » Un film documentaire produit par 2M, réalisé par Ahmed El Maanouni

Un film documentaire produit par 2M, réalisé par Ahmed El Maanouni

Reda Benjelloun et Ahmed Maanouni. Mohammed V incarnait les aspirations du peuple.

Reda Benjelloun et Ahmed Maanouni. Mohammed V incarnait les aspirations du peuple.

Histoire. A quelques jours de la commémoration de la fête de l’indépendance, 2M annonce la diffusion les 15, 22 et 29 novembre 2015 en prime-time, des trois épisodes de “Mohammed V, les Chemins de la Liberté”, trilogie initiée et produite par la chaîne publique.

Le 60ème anniversaire du retour  de feu Mohammed V de l’exil  de Madagascar sera marqué,  cette année, par la diffusion par 2M  du documentaire “Mohammed V,  les Chemins de la Liberté’’. Ce  chef-d’oeuvre est signé Ahmed  Maanouni, scénariste et réalisateur  de talent qui compte à son actif l’un  des film les plus emblématiques du  cinéma marocain “Alyam, Alyam”  (1978), sélectionné au Festival de  Cannes; ainsi que “Transes” (1982),  film culte présenté par Martin  Scorsese dans le cadre des Cannes  Classics en 2007.

  “Mohammed V, les Chemins de la  Liberté’’ «est un documentaire d’un  grand niveau destiné à toutes les  générations et particulièrement les  jeunes âgés de 20 à 30 ans. Nous  allons diffuser le film sur Youtube et  le web pour atteindre cette frange  de la population. L’inédit, ce sont  les témoignages qui interpellent  à plus d’un titre de Marocaines et  Marocains qui ne sont pas connus»,  déclare Reda Benjelloun, directeur  des magazines de l’information et  des documentaires TV à 2M.

Dépositaires de mémoire
La parenté de la trilogie revient à  Salim Cheikh, Samira Sitail et Reda  Benjelloun. Le choix s’est porté  sur Maanouni car il est spécialisé  dans l’histoire coloniale. «Quand tu  travailles sur l’histoire, la justesse est le premier facteur qui vient  après la responsabilité. Pourquoi la  trilogie? Parce qu’on a déduit que  50 ans d’histoire ne peuvent être  comprimés en 52 minutes» souligne  Ahmed Maanouni. L’histoire est  tellement passionnante et recèle des  révélations nouvelles, notamment  le rôle de la femme dans cette lutte  pour l’indépendance. En effet, le  récit de la trilogie est centré sur des  personnages féminins dépositaires  de mémoire: Mmes Sedki, Khaddouj  Slimani, Aïcha Tahiri, Mansour, Najia  Mekouar, Khadija Bennouna… Les  voix féminines tissent un récit chargé  de vécu, un collage d’histoires  personnelles racontant la naissance  du Maroc moderne.

«Entre mes interlocuteurs et moi,  c’est une relation de confiance qui  s’était établie durant les séances de  casting. L’objectif de cette trilogie  documentaire est de raconter feu  S.M. Mohammed V, ‘le père de la  nation marocaine moderne’, aux  nouvelles générations, en donnant  à voir la relation intime d’un destin  exceptionnel avec celui de simples  citoyens dont l’histoire personnelle  croise l’Histoire du Maroc», révèle  le réalisateur.
Pour Reda Benjelloun,  «Mohammed V incarnait les  aspirations du peuple. Il y avait  un pacte inébranlable et ineffable  entre le Roi et le peuple. C’était  véritablement la révolution du Roi  et du peuple».

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !