Dépêche
Accueil » Dernière minute » Un cafard retiré vivant de la tête d’une Indienne

Un cafard retiré vivant de la tête d’une Indienne

Un cafard clandestin, qui s’est logé dans le crâne d’une Indienne de 42 ans, lui causant un malaise au niveau des yeux, a été découvert bien vivant et galopant en toute liberté. La femme a eu recourt aux services d’une clinique où on lui a pratiqué un lavage nasal et on l’a renvoyé chez elle.

La dame ressentait toujours la douleur et ce n’est qu’un spécialiste qui a découvert la vérité choquante en examinant ses canaux nasaux à l’aide d’un endoscope.

« J’ai vu des petites pattes bouger à l’intérieur », a dit M.N. Shankar, médecin à l’hôpital universitaire Stanley de Chennai (sud de l’Inde).

En poussant plus loin ses recherches, il était surpris d’observer « le postérieur d’un cafard », a-t-il raconté, confiant que c’est du jamais-vu en trente ans de carrière.

La blatte, qui perdait le sens d’orientation, était entrée par les narines de la femme pendant son sommeil et avait si bien avancé qu’elle se trouvait presque à la base du crâne.

L’intrus fut finalement aspiré hors du nez pour délivrer sa bailleresse d’un malaise qui l’importunait.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !