Dépêche
Accueil » A la une » Tanger : La BERD et la BMCE financent conjointement leur premier projet d’énergie éolienne

Tanger : La BERD et la BMCE financent conjointement leur premier projet d’énergie éolienne

khalladi

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a annoncé vendredi avoir mobilisé avec la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE) 126 millions d’euros pour la réalisation du parc éolien Khalladi près de Tanger, soutenu aussi par le Fonds pour les technologies propres (FTP). Ce parc éolien de 120 MW constitue le premier projet privé financé par la BERD dans le domaine des énergies renouvelables au Maroc. Son financement sera accordé par les deux banques par tranches égales à « UPC Renewables SA ».

Dans le détails, les 126 millions d’euros devront financer la construction, l’exploitation et l’entretien du parc éolien, ce qui va contribuer à atteindre l’objectif du Maroc de développer 2 000 MW de capacités éoliennes d’ici 2020. Le parc éolien Khalladi sera aussi un des premiers projets privés du pays conçu dans le cadre d’une loi relative aux énergies renouvelables qui autorise les producteurs privés à vendre de l’électricité directement aux clients raccordés aux réseaux électriques de haute tension et de moyenne tension, essentiellement des sociétés industrielles. « Cette éolienne à capitaux privés vendra de l’électricité directement à de grandes sociétés industrielles. Elle aidera le Maroc, qui dépend d’importations d’hydrocarbures, à faire un pas important vers un secteur énergétique plus propre, plus durable, mais aussi vers une plus grande sécurité énergétique », a affirmé Nandita Parshad, Directrice à la BERD en charge de l’Electricité et l’Energie. De son côté, le Directeur général de la BMCE, M’fadel El Halaissia a indiqué que le Maroc dispose d’un fort potentiel de croissance dans le segment des énergies renouvelables, notant que « la BMCE demeure prête à soutenir ce type de projets, qui génèrent de la valeur ajoutée à la fois pour l’opérateur et pour le pays ».

Ce parc éolien est le premier projet lancé dans le cadre du nouveau programme de financement de la BERD de 250 millions de dollars en faveur de la production d’énergies renouvelables dans la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen. Ce programme soutient la production d’électricité renouvelable par des entreprises énergétiques du secteur privé au Maroc, en Egypte, en Tunisie et en Jordanie.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !