Dépêche
Accueil » Archives des mots-clés : PJD

Archives des mots-clés : PJD

Le PJD est-il royaliste

Les propos de Abdelali Hamiddine mettant en question la monarchie sont outrageants. Un pamphlet irrecevable, aux antipodes de la réalité. Ne reflètent-ils pas simplement les desseins inavoués des islamistes ? Voilà un débat institutionnel qui rebondit! Ceux qui pensaient que ce dossier n’est plus à l’ordre du jour depuis l’adoption de la nouvelle Constitution de juillet 2011 en sont donc ... Lire la suite »

Un gros pavé dans la mare islamiste

Les propos outrageants de Abdelali Hamiddine En qualifiant la monarchie d’obstacle au développement du Maroc, Abdelali Hamiddine plonge la direction du parti islamiste dans le désarroi. De sales draps, voilà où s’est visiblement vautré le vice-président du conseil national et dirigeant du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelali Hamiddine, en qualifiant la monarchie d’obstacle au développement du ... Lire la suite »

L’amour au temps de l’islamisme

Les mœurs islamistes demeureront toujours un mystère Quand il n’y a rien à se mettre sous la dent, il suffit juste de voir du côté des ministres PJD. Vous savez ce que j’aime le plus chez nos islamistes du Parti de la justice et du développement (PJD)? C’est que quand une semaine est creuse et qu’il n’y a rien à ... Lire la suite »

Les islamistes du PJD sur la pente descendante

Plus que jamais, le Parti de la Justice et du développment contesté Le PJD a beaucoup perdu de sa superbe avec Saâd Eddine El Othmani. Même Abdelilah Benkirane n’échappe plus au feu des critiques En février 2018, Saâd Eddine El Othmani, auréolé depuis moins de deux mois du poste de secrétaire général du Parti de la justice et du développement ... Lire la suite »

Le PJD touche le fond

En l’espace de deux jours, le PJD s’est publiquement déjugé. Il risque de payer le prix fort du boycott. Le PJD devrait appeler ce début juin 2018, «la semaine de tous les risques». Il s’est en effet passé des choses qui ne font pas que friser le ridicule, elles sont carrément dedans. En l’espace de deux jours, mercredi 6 juin ... Lire la suite »

Le PJD veille à la cohésion au sein de la majorité gouvernementale selon El Othmani

La majorité gouvernementale mène son action dans la cohésion en accordant la priorité à l’intérêt du pays, a affirmé le Secrétaire général du Parti Justice et Développement (PJD), Saad-Eddine El Othmani qui a insisté que sa formation est attachée à la coalition qu’il dirige. S’exprimant samedi à l’ouverture du congrès régional du parti de la Lampe pour le Souss-Massa, réuni ... Lire la suite »

Les partis de la coalition gouvernementale signent la Charte de la majorité

Les six partis de la coalition gouvernementale ont signé, lundi soir à Rabat, la Charte de la majorité, qui se veut un document contractuel et cadre de référence politique et moral encadrant leur action commune sur la base d’un programme clair et des priorités bien définies en ce qui concerne les questions internes et externes. La Charte de la majorité ... Lire la suite »

El Othmani, Benkirane, Akhannouch et les autres

UNE DOUBLE COHABITATION M. El Othmani paraît au milieu du gué, entre deux chaises. Une situation inconfortable. Et pas tenable bien longtemps. Il y a donc l’écume des jours et leurs clapotis; et puis le reste, les lames de fond motrices qui, elles, peuvent peser de tout leur poids, le moment venu sur la situation politique actuelle. Qu’en est-il au ... Lire la suite »

El Othmani, la double casquette

Chef du gouvernement et nouveau secrétaire général du PJD Un PJD divisé, un Chef du gouvernement malmené par les siens et astreint à continuer à diriger le gouvernement mais sur des bases politiques étriquées: du pain bénit pour ses alliés et néanmoins concurrents. C’est fait. Voilà donc Saâd Eddine El Othmani, chef du gouvernement, élu, le dimanche 10 décembre 2017, ... Lire la suite »

Le fabuleux parcours de Benkirane finit mal

Il avait grise mine, Abdelilah Benkirane, ce dimanche 26 novembre 2017, au Conseil national du PJD. Il venait d’apprendre le résultat d’un scrutin interne de la plus haute importance pour lui. Finalement, les statuts du PJD ne seront pas amendés et M. Benkirane ne pourra pas rempiler pour un troisième mandat de secrétaire général, comme il le souhaitait ardemment. Un ... Lire la suite »

Le PJD sacrifie son zaïm

Le parti islamiste au pouvoir va-t-il regretter Abdelilah Benkirane ? Le «parlement» du PJD a refusé, le 26 novembre 2017 à Rabat, de modifier ses statuts pour permettre à son secrétaire général sortant de briguer un troisième mandat. Quelles conséquences sur l’avenir du parti? Nul doute que le VIIIème congrès du PJD, prévu les 9 et 10 décembre 2017, va ... Lire la suite »

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !