Dépêche
Accueil » Dernière minute » La startup française Simplon s’installe à Casablanca pour former les jeunes aux métiers du numérique

La startup française Simplon s’installe à Casablanca pour former les jeunes aux métiers du numérique

simplone-maroc

Simplon, une startup française à vocation sociale qui forme gratuitement les jeunes aux métiers du numérique, ouvrira prochainement une succursale à Casablanca dans le but de contribuer au développement de l’économie numérique au Maroc.

Une cérémonie a été organisée mardi soir à l’Assemblée nationale à Paris pour le lancement de Simplon Maroc, en présence notamment de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale, de Chakib Benmoussa, ambassadeur du Maroc en France et de Razzy Hammadi, député de la Seine Saint-Denis, qui a soutenu la création de Simplon à Montreuil (région parisienne).

Les participants se sont félicités de cette nouvelle démonstration de la solidité des relations entre la France et le Maroc et de la coopération bilatérale en matière de formation et d’aide à l’emploi, relevant la spécificité de l’expérience de l’école Simplon qui forme les jeunes aux métiers du numérique sans qu’ils aient besoin d’avoir un prérequis académique et cible, de ce fait, en particulier les jeunes non diplômés ou en situation difficile.

Intervenant à cette occasion, M. Benmoussa a souligné l’importance de cette initiative qui permet notamment aux jeunes d’intégrer le marché du travail dans un secteur d’avenir, notant que le numérique est devenu un accélérateur de développement et un outil nécessaire pour l’intégration dans le paysage économique.

Il a également salué la volonté des porteurs du projet Simplon Maroc de s’adapter au terrain au lieu de se limiter à transposer des formules qui ont réussi ailleurs, ajoutant que ce projet innovant est à même d’apporter au Maroc une nouvelle approche en matière de formation et de développement de l’économie numérique.

De son côté, M. Hammadi a indiqué que le modèle de Simplon part d’une idée simple, à savoir qu’il n’est pas nécessaire d’être ingénieur pour apprendre à coder et devenir programmeur et développeur de contenu numérique, d’où la possibilité d’ouvrir cette formation à des jeunes en situation d’échec scolaire ou en situation difficile et de leur permettre ainsi d’intégrer le marché du travail ou de développer leurs propres projets.

Cette initiative permettra notamment de combler un manque en compétences sur le métier de développeur, un profil très recherché par les opérateurs privés, a-t-il mis en exergue, ajoutant que Simplon réalise un taux d’insertion de 80 pc pour ses lauréats.

Nicolas Le Roux, directeur des formations à Simplon a, quant à lui, estimé que la pédagogie et le modèle de Simplon en France et son choix d’impact social peuvent réussir dans d’autres pays, ajoutant que l’objectif de cette implantation au Maroc est d’y favoriser l’insertion professionnelle et l’emploi via la formation au numérique.

La formation s’adresse prioritairement aux jeunes de moins de 25 ans, non diplômés ou peu diplômés, issus des quartiers populaires et des milieux ruraux, mais également aux demandeurs d’emploi, allocataires des minima sociaux et aux seniors en reconversion, ainsi qu’aux femmes et personnes en situation de handicap et aux populations insuffisamment représentées dans les métiers techniques.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !