Dépêche
Accueil » High Tech » La sortie du Galaxy Note 7 sabotée par ses incidents d’explosion

La sortie du Galaxy Note 7 sabotée par ses incidents d’explosion

©ph : DR

©ph : DR

Ce qui devait être une  véritable mine d’or a tourné  en un cauchemar aux  développements encore pas  complètement connus pour Samsung.  En effet, le Galaxy Note 7, dévoilé par  le géant coréen début septembre  2016, est dans la tourmente sur fond  de soupçons de graves problèmes  techniques, qui pourraient causer  l’explosion de la nouvelle phablette.  Lundi 12 septembre 2016, Samsung a  subi un énorme revers dans la bourse  de Séoul, après l’appel du fabricant  coréen, deux jour plus tôt, à ne pas  utiliser le Galaxy Note 7.

Le titre Samsung a ainsi perdu 7%, enregistrant sa plus grande perte sur  une séance du géant sud-coréen, avec  la disparition de 15.000 milliards de  wons de capitalisation boursière.  À l’origine de cette grande crise  inattendue, un problème au niveau  de la batterie du Galaxy Note 7 qui  exploserait, notamment pendant son  rechargement.

Rappel des appareils
Plusieurs cas d’explosion ont été  enregistrés dans les pays où le  nouvel appareil de Samsung a été  commercialisé, poussant même des  compagnies aériennes américaines,  puis Air France, à interdire l’utilisation et le rechargement du Note 7 ou encore  son transport dans la soute de leurs  appareils.

Dans ce contexte, Samsung a lancé une  vaste opération de rappel des appareils  en question, qui devrait concerner 2,5  millions de smartphones dans une  dizaine de pays.  Une rumeur circule sur internet, selon  laquelle Samsung aurait informé  ses clients que les Galaxy Note 7  non échangés seront «désactivés à  distance» à partir du 30 septembre  2016, mais il s’agit d’une démarche  très peu probable

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !