Dépêche
Accueil » Economie » Sevan Marian : Le nombre d’acheteurs en ligne est en progression constante

Sevan Marian : Le nombre d’acheteurs en ligne est en progression constante

Marian-Sevan_directeur-Kaymu-maroc-hebdo

Sevan Marian, directeur de la société d’e-commerce Kaymu Maroc

Entretien. De plus en plus de Marocains achètent en ligne, d’après un rapport de la société “Kaymu”. Cette firme internationale spécialisée dans le commerce électronique croit plus que jamais au potentiel du marché national, nous confie son directeur pour le Maroc.

Maroc Hebdo: Vous venez de réaliser  le premier rapport sur les tendances  e-commerce au Maroc. Quelles en  sont si l’on ose dire les conclusions  saillantes?
Sevan Marian :
D’abord, l’étude  confirme ce que l’on savait déjà,  presque d’instinct: le Maroc  comporte un marché fort dynamique  en la matière. En conséquence, l’on  peut dire qu’il s’agit d’une véritable  chance pour nous d’y avoir déjà  un pied. Par ailleurs, le rapport  conclut également que la marge de  progression du marché marocain  est fort importante. La plupart des  acheteurs sont encore jeunes. C’est  une cible sur laquelle l’on peut  capitaliser à plus ou moins long  terme. Il s’agit maintenant pour  nous d’asseoir notre présence auprès  d’elle de façon encore plus marquée.

N’y a-t-il par exemple pas de fracture  entre hommes et femmes? Citadins  et ruraux? Que dit le rapport à ce  propos?
Sevan Marian :
Il est vrai que  l’acheteur type marocain a tendance  à être un homme plutôt qu’une  femme, et de vivre plutôt en ville.  Nous avons ainsi relevé que la  plupart des acheteurs sont installés  à Casablanca. Cela étant, les femmes  par exemple devraient être amenées  à acheter davantage sur Internet si  l’on en croit les données recueillies  au cours de notre étude.

Quelles sont d’après vous les  principales forces du marché marocain  de commerce électronique?
Sevan Marian :
Je dirais bien  évidemment le nombre d’internautes.  C’est l’un des plus importants de la  région MENA (Moyen-Orient/Afrique  du Nord). Je pense même qu’il est  appelé à se développer davantage au  cours des prochaines années. Autant  de personnes qui pourront donc avoir  accès à Internet et sont susceptibles  de devenir des acheteurs en ligne en  puissance.

Vous ne regrettez donc pas votre  choix de vous être installés au  Maroc?
Sevan Marian :
Aucunement.  Kaymu est actuellement le  deuxième opérateur de commerce  électronique au Maroc. Tant les  chiffres de nos ventes que ceux de  nos visites sont en hausse constante.  Nous pouvons même croire à ce que  nous devenions à l’avenir premiers  sur le marché marocain.

Pourtant, plusieurs de vos  concurrents ont ces dernières  semaines annoncé se retirer du  Maroc. L’on peut par exemple  penser à “Groupon”, dont les  dirigeants ne manquaient eux  aussi pas de louer la dynamique du  marché national.
Sevan Marian :
L’on ne peut pas  vraiment considérer «Groupon»  comme étant un concurrent. La  cible sur laquelle il s’appuyait était  différente. «Groupon» proposait ce  que l’on appelle dans le jargon des  «deals». Par conséquent, la cible  était forcément réduite tant par la  taille que dans le temps. «Kaymu»  par contre s’active dans un créneau  foncièrement différent. La largeur  de notre cible nous permet de croire  encore au potentiel du marché  marocain. L’étude que nous venons  de réaliser nous confirme d’ailleurs  dans notre choix.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !