Dépêche
Accueil » A la une » Une sélection au gros potentiel

Une sélection au gros potentiel

L’équipe du Maroc s’est faite éliminer de la coupe du monde suite à sa défaite face au Portugal.

Un sentiment de tristesse général règne dans les différentes villes du royaume surtout après l’excellent niveau démontré par les Lions de l’Atlas et la combativité dont ils ont fait preuve. Les joueurs se sont battus corps et âme de la 1ère à la dernière minute et ont non seulement développé un football de très bonne facture mais ont surtout largement dominé le Portugal en 2ème période, pourtant champion d’Europe en titre.

Ce n’est pas du tout pour consoler les marocains que Ronaldo et le sélectionneur portugais ont rendu hommage à cette belle et jeune équipe du Maroc après la fin de la rencontre. Idem pour le consultant français Arsene Wenger qui a dit ceci: Le Maroc est l’équipe qui sort au 1er tour avec le plus gros potentiel…

Il est vrai que cette équipe ne dispose pas d’un véritable buteur, d’un tueur devant les buts, ce qui explique l’absence de but marqué après 2 matchs. Toutefois, le Maroc s’est facilement procuré une dizaine d’occasions de but face au Portugal dont au moins 4 auraient très bien pu finir au fond des filets.

Un autre élément important est à souligner et qui n’a rien à voir avec la chance. L’analyse du match fait ressortir 2 penalties dont 1 flagrant en faveur du Maroc et qui auraient pu changer le résultat. Et le comble c’est l’absence du recours à la VAR ce qui a mis Hervé Renard hors de lui à juste titre.

Renard a construit une belle équipe depuis 2 ans qui a fait 1/4 de finale à la CAN en janvier 2017 et qui s’est qualifiée à la coupe du monde après 20 ans d’absence. C’est malheureux oui, l’équipe avait le potentiel d aller loin dans cette coupe du monde, c’est indéniable mais aujourd’hui, nous avons 2 choix: soit continuer sur cette lancée et apporter les quelques ajustements notamment à travers la découverte d’un véritable numéro 9, briller lors la prochaine CAN en 2019 et travailler pour faire mieux lors de la coupe du monde au Qatar en 2022 ou bien tout détruire comme ce que nous avions l’habitude de faire par le passé.

Omar Chlyah

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !