Dépêche
Accueil » Dernière minute » Scandale en Corée du Sud: Les bureaux de Samsung Elec perquisitionnés

Scandale en Corée du Sud: Les bureaux de Samsung Elec perquisitionnés

samsung
Les procureurs sud-coréens ont annoncé mardi avoir perquisitionné les bureaux de Samsung Electronics dans le cadre du scandale politique impliquant la présidente du pays.

Les procureurs sud-coréens ont annoncé mardi avoir perquisitionné les bureaux de Samsung Electronics dans le cadre du scandale politique impliquant la présidente du pays, Park Geun-hye, et une de ses proches, Choi Soon-sil, mises en cause dans une affaire de trafic d’influence.

Les fouilles menées par les procureurs visent à déterminer si Samsung a pu se rendre coupable d’une assistance financière indue à une des filles de Choi Soon-sil, a précisé l’agence de presse Yonhap.

Les procureurs examinent des allégations affirmant que Samsung a fourni 2,8 millions d’euros à une entreprise co-détenue par Choi Soon-sil et sa fille, qui a été membre de l’équipe équestre nationale de Corée du Sud.

La Corée du Sud est ébranlée par le scandale qui implique Choi Soon-sil, accusée de s’être servie de sa proximité avec Park Geun-hye pour peser sur la marche de l’Etat et se procurer des avantages financiers indus.

La présidente est embourbée depuis plusieurs jours dans ce scandale qui a fait plonger sa cote de popularité à 5% d’opinions favorables, un record pour un chef de l’Etat en exercice.

Elle a tenté en vain de rétablir la situation en remaniant largement son gouvernement, ou encore avec une allocution télévisée empreinte d’émotion au cours de laquelle elle a reconnu son imprudence et s’est dite prête à être entendue par le parquet malgré son immunité présidentielle.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !