Dépêche
Accueil » Culture » Sahara marocain: Le dossier d’un conflit artificiel

Sahara marocain: Le dossier d’un conflit artificiel

Jean-Yves-de-Cara-Sahara-marocain

Jean-Yves de Cara

Sahara marocain: le dossier  d’un conflit artificiel”,  est le titre d’un ouvrage  qui vient de paraître en  France, sous la direction de Charles Saint-  Prot, directeur général de l’Observatoire  d’études géopolitiques (OEG) de Paris; de  Jean-Yves de Cara, professeur de droit  international à l’Université Paris Descartes-  Sorbonne Paris Cité et à Sciences  Po; et de Christophe Boutin, professeur  de droit public à l’Université de Caen Normandie,  aux éditions du Cerf.

Cet ouvrage rédigé par des spécialistes  de plusieurs pays (Allemagne, Espagne,  France, Liban, Sénégal; sans compter le  Maroc), aborde la question du conflit artificiel  autour du Sahara marocain sous ses  divers angles, historique, géopolitique,  juridique, social ou économique.

Il livre au lecteur une analyse d’envergure  sur la persistance du conflit sur le Sahara  marocain créé de toutes pièces par l’Algérie  et le bloc communiste au milieu des  années 1970. Les auteurs démontrent,  preuves à l’appui, que le différend autour  du Sahara a été instrumentalisé et continue  à être un fonds de commerce pour  quelques Etats, organisations, associations  et militants qui se croient encore au  temps de la Guerre froide.

«La désinformation, la propagande, les  provocations, les campagnes ciblées  d’intoxication et toutes les méthodes bien  connues de l’activisme révolutionnaire  totalitaire continuent à fonctionner grâce  aux subventions d’un régime algérien qui,  depuis 1975, tente d’accréditer la fiction  d’un mouvement séparatiste fantoche  au Sahara marocain, le Polisario, et reste,  hélas, obsédé par sa haine du  Maroc», souligne une  note de présentation  du livre.  Par ailleurs,  cet ouvrage  met en exergue  les efforts gigantesques  accomplis  par le Maroc sur les  plans financier, administratif,  technologique,  éducatif et de la santé,  pour mettre cette région,  tragiquement délaissée lors de l’occupation  espagnole, au niveau du reste du  pays.

Analyse pointue
L’ouvrage «Sahara marocain: le dossier  d’un conflit artificiel», qui livre une  analyse pointue sur le contexte sécuritaire  dans la région, avec la montée de la  menace terroriste, des séparatismes et  des divisions, affirme, sans ambages, que  la réussite de la réunification du Maroc  dans le cadre d’un grand projet national  de développement global est l’un des  rares motifs d’espoir.

«Il est vrai que le Royaume chérifien est  le seul pays émergent du Maghreb et le  seul qui présente de sérieuses garanties  pour la stabilité de toute la région et la  lutte contre la menace terroriste. C’est  pourquoi le conflit artificiel entretenu par  l’Algérie est particulièrement déplorable,  quand un Maghreb arabe uni serait une  si évidente source de stabilité et de progrès  », notent les auteurs du livre.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !