Dépêche
Accueil » A la une » Le Roi Mohammed VI installe le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

Le Roi Mohammed VI installe le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

SM le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 6 avril 2017 au Palais Royal à Casablanca, Mustapha Farès en tant que président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, en sa qualité de premier président de la cour de cassation, conforment à l’article 115 de la Constitution.

Selon un communiqué du Cabinet Royal, le souverain a nommé en tant que membres du conseil :

– Mohamed Abdennabaoui, en sa qualité de procureur général du roi près cour de cassation, poste auquel il a été nommé le 3 avril 2017.

– Abdelali Al Aabboudi, en sa qualité de président de ma première chambre de la cour de cassation.

– Idriss El Yazami, en sa qualité de président du conseil national des droits de l’homme

– Abdelazziz Benzakour, en sa qualité de médiateur du Royaume

Le roi a également désigné les membres élus représentant les magistrats des cours d’appel : Hassan Atals, Hassan Jabeur, Yassine Makhli, et Majda Daoudi.

Il a enfin nommé les membres élus représentant les magistrats des tribunaux de la première instance : Adil Nidam, Mohamed Jalal Moussaoui, Fayçal Chaouki, Abdelkrim Al-Aazani, Hajiba Boukhari et Aicha Naciri.

D’après le cabinet royale, l’installation de cette institution constitutionnelle, intervient conformément aux dispositions de la Constitution et de la Loi organique relative au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire. Ainsi, la place de la justice dans l’édifice institutionnel national a été renforcée et le pouvoir judiciaire a été rehaussé au rang de pouvoir à part entière indépendant des pouvoirs législatif et exécutif.

De même, les prérogatives du Conseil ont été élargies, sa composition diverse et plurielle a été garantie et l’ouverture sur son environnement renforcée.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !