Dépêche
Accueil » A la une » Report du procès de Bouachrine au 24 septembre

Report du procès de Bouachrine au 24 septembre

©ph:DR

Pour les experts  de la gendarmerie royale, les vidéos sont vraies

Coup dur pour Toufik Bouachrine, fondateur du quotidien Akhbar Al Yaoum, incarcéré depuis le 23 février 2018, pour traite des êtres humains et abus sexuels, entre autres… Reporté à la mi-juillet pour le 10 septembre, son procès devant la cour d’appel de Casablanca a été ajourné jusqu’au 24 du même mois. Motif, les avocats des plaignantes comme de M. Bouachrine n’ont pu recevoir que ce lundi une copie de l’expertise effectuée par le laboratoire de la gendarmerie royale sur le disque dur saisi et les soixante cinq enregistrements vidéos qu’il contient.

Selon les avocats des plaignantes, le rapport est accablant pour M. Bouachrine. D’ailleurs, il est écrit noir sur blanc que les diverses analyses effectuées (visuelle et par algorithme entre autres techniques utilisées par les experts du laboratoire de la gendarmerie royale) ne laissent point de doute : les vidéos sont authentiques et n’ont subi aucune modification et n’ont fait l’objet d’aucune manipulation.

 

 

 

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !