Dépêche
Accueil » Auto & Moto » Le Red Bull Car Park Drift, aux couleurs rouges et vertes

Le Red Bull Car Park Drift, aux couleurs rouges et vertes

L’étape de Casablanca est la 8ème de la série des 12 étapes du Calendrier de Red Bull, où le premier du classement de ces escales, décroche une place à la finale.

Le samedi 4 novembre, ce jour où tous les Casablancais étaient occupés par le match du Wydad et son homologue égyptien Al Ahly. Une finale qui a vidé les boulevards, et rempli entièrement le complexe Mohammed V et les cafés des quartiers.

Au bon milieu de toutes ces circonstances, les passionnés des sports mécaniques ont fait le déplacement jusqu’au Morocco Mall, pour assister à la fameuse compétition de Drift, le Red Bull Car Park Drift.

Une occasion pour découvrir de nouveaux talents, mais aussi de rassembler les groupes de passionnés, comme c’est le cas pour le BMW Fan Club Morocco qui répond présent à toutes les manifestations du genre.

Ouverture sur l’international
A quelques heures de la compétition officielle, Sporautomoto.ma a organisé en collaboration avec l’AHSA (Association Hassania pour le Sport et l’Automobile) un concours d’élégance. Un jury a procédé à noter les voitures participantes, avant que celles-ci défilent sous les yeux attentionnées du public présent. Une BMW E30 325i cabriolet de 1985 sort gagnante face à une E36 et une E90 toutes deux des 325i. Il n’y a d’autres événements de Drift organisés au Maroc, que le Drift & Slalom du Grand Maghreb Club, et celui de Red Bull, le Car Park Drift, qui en plus de permettre aux jeunes pilotes marocains de brûler leurs pneus sur un circuit fermé et sécurisé, il leur donne la possibilité d’accéder à la compétition internationale.
Il est à rappeler que la première édition, organisée au même lieu en 2016, avait permis à Zaki Lafquiri de courir à Oman face aux meilleurs drifteurs arabes. Cette étape de Casablanca est la 8ème de la série des 12 étapes du Calendrier de Red Bull, où le premier du classement de chacune de ces escales, décroche une place à la finale, prévue cette saison au Koweït.

Le public venu en grand nombre, n’attendait que 15h pour apprécier le son des moteurs atmosphériques et la fumée des pneus brûlés. Le tracé très technique, conçu pour l’occasion, a rapidement démontré un écart en terme de maîtrise chez les pilotes. Le passage se fait un par un, et les fautes s’enchaînent face à d’autres pilotes aux parcours parfaits, habitués majoritairement aux compétitions.

Sur les 3 manches, un classement général a mené à un podium final de 4 drifteurs. Abdellatif Ait Mansour, sur sa BMW E36, 1er avec 344 points. Zaki Lafquiri, également sur une E36, finit 2ème du classement avec 321 points. Cette fois ci sur une BMW E30, c’est Mohammad Yassine El Haddad qui décroche la 3ème place avec 228 points, face à Tarek Al Aroui, sur sa E36, avec 167 points.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !