Dépêche
Accueil » Politique » Quel rôle a joué le Mossad?

Quel rôle a joué le Mossad?

mehdi-ben-barka

[quote font= »1″]Histoire. D’après  “Yedioth Aharonoth”, le  Maroc aurait joué un rôle  majeur dans la défaite  des pays arabes lors de  la guerre des Six jours en  1967 en permettant au  Mossad d’espionner les  chefs d’Etat arabes.[/quote] La presse internationale n’en  a ces derniers jours que pour  les révélations du quotidien  israélien Yedioth Aharonoth sur  l’implication du Mossad, principal  service de renseignement israélien,  dans la disparition de Mehdi Ben  Barka.
Dans son édition du 23 mars 2015,  le journal explique que l’ancien  opposant enlevé en 1965 dans la  capitale de la France, Paris, et jamais  retrouvé depuis, aurait été enterré  dans la forêt de la Saint-Germainen-  Laye, en région parisienne, avec  l’aide du Mossad. L’information  avait été donnée par Maroc Hebdo  International en décembre 2014  sans toutefois citer le nom de la  commune (voir MHI n°1097, du 12  au 18 décembre 2014). Nous avions  précisé cependant que le bois en  question se trouvait au Nord-Est de  Paris et que les agents du Mossad  avaient l’habitude d’y pique-niquer  avec leurs familles. Le lieu serait  aujourd’hui traversé par une route,  d’après Yedioth Aharonoth.
C’est cependant sur le plan des  relations maroco-israéliennes que  le quotidien met son grain de sel.  Yedioth Aharonoth affirme que le  Maroc aurait joué un rôle majeur  dans la défaite des pays arabes  lors de la guerre des Six jours en 1967 face à Israël en permettant au  Mossad d’espionner les chefs d’Etat  arabes lors du sommet de la Ligue  arabe qu’avait accueilli la ville de  Casablanca en septembre 1965. C’est à  l’issue de ce sommet qu’Israël se serait  rendu compte de la faiblesse militaire  des pays arabes et aurait attendu  l’occasion idoine de lancer l’offensive.

Tué “par accident”
En échange, un mois plus tard, le  29 octobre 1965, le Mossad aurait  accepté de rendre service à Ahmed  Dlimi, numéro 2 du CAB1, principal  service de renseignement marocain  de l’époque, lorsque ce dernier serait  venu frapper à la porte de l’agent Rafi  Eitan, qui se trouvait à Paris, pour lui  demander de l’aider à se débarrasser  du corps de Ben Barka. M. Eitan avait  fait des confessions dans ce sens en  décembre 2014 sur la deuxième chaîne  de télévision israélienne Channel 2  et vient de les réitérer dans Yedioth Aharonoth.  L’implication du Mossad aurait  consisté à ce que les agents viennent  récupérer le corps de Ben Barka  dans la salle de bain de la maison où  l’opposant avait été amené après son  enlèvement et où les éléments du  CAB1 l’auraient tué “par accident” en  maintenant sa tête trop longtemps  sous l’eau, puis Ben Barka aurait  été mis sous terre non sans avoir été  enduit d’un produit chimique acheté  en petites quantités dans plusieurs  pharmacies pour ne pas éveiller de  soupçons.
Le produit chimique aurait  complètement dissous le corps  d’autant que l’eau amplifiait son effet  et qu’il pleuvait ce jour-là des cordes  à Paris. Auparavant, le Mossad aurait  également permis de repérer Ben  Barka lors de son passage dans la ville  de Genève, en Suisse, avant sa venue  en France.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !