Dépêche
Accueil » A la une » Projection en avant-première du film « Nouhe ne sait pas nager »

Projection en avant-première du film « Nouhe ne sait pas nager »

Le film « Nouhe ne sait pas nager » de son réalisateur Rachid El Ouali a été projeté en avant-première, lundi soir à Casablanca, deux jours avant sa sortie nationale.

Primé au Festival national du film de Tanger 2018 dans la catégorie « Meilleure musique originale », le nouvel opus d’El Ouali, qui joue aussi le premier rôle (Nouhe), porte à l’écran des problématiques sociales d’actualité, même si ce mélodrame plein de rebondissements se déroule dans le Maroc des années 1950.

« C’est un message de sensibilisation sur la situation des personnes handicapées et la question de l’inceste », a répété El Ouali, avant la projection au complexe du Mégarama.

Le célèbre acteur, qui est à sa deuxième expérience derrière la caméra, a dit s’être inspiré de la réalité pour braquer le projecteur sur ces deux tares sociales.

Après avoir perdu sa femme morte noyée dans la rivière, Nouhe élève seul son fils Othello, né sans bras et dont le rêve le plus ardent était de voir la mer, un jour.

Menant une vie paisible, dans le Maroc des années 1950, les deux hommes verront leur existence basculer, quand Joumana, la meilleure amie du fils, va tuer son violeur, qui n’est d’autre que beau-père et cheikh du village.

Dans la tourmente, elle va solliciter l’aide de Nouhe. Pour éviter la justice, ils vont quitter, en toute discrétion, la seule terre qu’ils ont toujours connue, à la recherche d’une vie meilleure et d’une magnifique vue du Grand bleu.

Les principaux rôles du film, dont le scénario est co-écrit par Rachid El Ouali et Adnane Mouhejja, sont incarnés par une palette d’artistes marocains, dont Fatima Zahra Baladi, Saida Baadi, Fatima Atif, Yahya Ouli, Jamal Eddine Dkhissi et Hicham El Ouali.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !