Procès de Gdim Izik : Le Maroc expulse deux avocates françaises



Les deux avocates françaises des détenus de l’affaire de Gdim Izik, Maîtres Ouled et Metton, ont été interdites d’entrée au Maroc à leur arrivée, le 12 février 2018, à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

«Le consulat général de France à Casablanca a été informé de l’interdiction d’entrer sur le territoire marocain de deux avocates françaises. L’autorisation d’entrer au Maroc appartient aux autorités de ce pays», a souligné le quai d’Orsay. Pour rappel, survenus en octobre et novembre 2010, les événements de Gdim Izik ont fait 11 morts et 70 blessés parmi les forces de l’ordre et quatre parmi les civils.

La Chambre criminelle près la Cour d’appel à Salé avait condamné les accusés dans les événements liés au démantèlement du camp de Gdim Izik, en juillet 2017, à des peines allant de deux ans de prison ferme à la perpétuité.

Laisser un commentaire