Dépêche
Accueil » Dernière minute » Polémique autour de l’hymne national israélien à Agadir

Polémique autour de l’hymne national israélien à Agadir

Suite à la victoire dans la catégorie des moins 57 kg de la judoka israélienne Timma Nelson-Levy, l’hymne national israélien a été joué, comme le veut la tradition sportive, le samedi 10 mars 2018 à Agadir. Une première au Maroc. La judoka faisait, en effet, partie d’une équipe de 9 sportives israéliennes ayant participé dans le cadre du tournoi international de Judo à Agadir.

Dans un communiqué virulent, les jeunes du PJD dénoncent ce qu’ils considèrent comme «un pas vers la normalisation rejetée et provocatrice envers les sentiments des Marocains». Par la même occasion, ils demandent non seulement l’expulsion des représentants de «l’État sioniste» du Maroc mais aussi la poursuite des personnes qui ont permis «la profanation» du territoire national. Ils saisissent cette occasion pour appeler le Parlement à réagir en «sortant une loi incriminant la normalisation des relations avec l’État hébreu».

La même information relayée par les médias n’a pas reçu, par contre, le même écho, notamment de la part d’une autre partie de l’opinion publique qui estime que le sport ne doit pas être politisé. Pour ces derniers, le sport est un domaine qui doit être détaché de tout conflit ou idéologie, déplorant de ce fait le comportement de la jeunesse du PJD qui parle au nom de «tous les Marocains»

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !