Dépêche
Accueil » A la une » Pirates of Salé remporte le prix du public du Festival Olhares do Mediterrâneo à Lisbonne

Pirates of Salé remporte le prix du public du Festival Olhares do Mediterrâneo à Lisbonne

pirates-de-sale

Le film documentaire Pirates of Salé co-réalisé par la Marocaine Merieme Addou et la Britannique Rosa Rogers a remporté le prix du public de la 3 ème édition du Festival du cinéma féminin « Olhares do Mediterrâneo » (Regards de la Méditerranée).

Projeté à deux reprises lors de cette manifestation, le documentaire de 76 minutes met la lumière sur la première expérience du cirque professionnel au Maroc Shems’y, qui était au départ un simple atelier des arts du cirque organisé en faveur d’enfants en situation difficile, avant de se développer pour donner naissance à l’Ecole nationale du cirque.

« Pirates of Salé » qui s’est déroulée au sein de cette école de cirque, située derrière les remparts de l’ancienne ville, suit le parcours de trois jeunes marocains issus de milieux modestes, à l’instar de leurs camarades, et qui vont recevoir une formation d’artistes accomplis leur permettant de se produire dans les grands cirques du monde.

Le Cirque Shems’y, situé à côté des bidonvilles, a donné à ces jeunes qui ont, pour la plupart, abandonné précocement l’école une nouvelle chance pour concrétiser leurs rêves et s’offrir un avenir meilleur.

Le film a déjà pris part à d’autres manifestations à Prague, à Marseille et au Festival du film des droits de l’Homme de Vienne. Il avait obtenu, en 2014, le prix MBC Al Amal de l’innovation et de la créativité avant d’être primé, en novembre de la même année, lors du dernier festival du cinéma d’Abou Dhabi.

Née au Maroc, Merieme Addou a étudié le droit à l’Université Mohammed V. Elle vit et travaille à Rabat. Elle a travaillé comme correspondante pour plusieurs chaines de TV et radio étrangères.

Addou a produit plusieurs travaux pour la télévision. « Pirates of Salé » est son premier documentaire en tant que réalisatrice.

Le film « Les Messagers », de Hélène Crouzillat et Laetitia Tura, qui aborde la question de la migration clandestine, a été élu meilleur long-métrage par le jury du festival.

La 3 e édition du Festival Olhares do Mediterrâneo a été marquée par la participation de films traitant de la question de l’immigration et des réfugiés.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !