Dépêche
Accueil » A la une » Peine de mort, libertés de conscience, Ministre des affaires africaines… Les propositions du Médiateur à El Othmani

Peine de mort, libertés de conscience, Ministre des affaires africaines… Les propositions du Médiateur à El Othmani

Sâad Dine El Otmani ©ph:DR

Abolir la peine de mort, protéger les libertés de conscience, créer un Ministre chargé des affaires africaines, retirer le Ministère chargé des Relations avec le Parlement et la Société Civile, telles sont les propositions phares adressées par « Le Médiateur pour la Démocratie et les Droits de l’Homme » au Chef du Gouvernement.

Dans un communiqué publié mercredi 5 avril 2017, le Médiateur recommande à Saad Eddine El Othmani, Chef du Gouvernement désigné de revoir la configuration du gouvernement.

Dans ce sens, il appelle à retirer la mission de la « relation avec la société civile »  des attributions du Ministère chargé des Relations avec le Parlement et la Société Civile « eu égard au bilan négatif évoqué auparavant ».

Le médiateur propose, par ailleurs, la mise en place d’un Ministre chargé des affaires africaines. Objectif : mettre en œuvre les engagements du Maroc découlant des partenariats stratégiques établis avec un nombre de pays africains.

‫Concernant la mise en application de la Constitution et la protection des Droits de l’Homme, le Médiateur incite le gouvernement à mettre en œuvre le principe de démocratie participative tel qu’il est stipulé dans la Constitution. A cet effet, il estime nécessaire la révision des restrictions contenues dans les lois organiques, et qui entravent le processus de participation des citoyennes et citoyens à la proposition de motions et propositions de lois.

Le médiateur appelle aussi le gouvernement marocain à abolir la peine de mort et à voter en faveur de la résolution de l’Assemblée générale de l’ONU, appelant à un moratoire universel sur les exécutions.

Protéger des libertés de conscience, d’opinion et d’expression, de rassemblement, de manifestation pacifique, d’association, sous toutes leurs formes garanties constitutionnellement figure également parmi les propositions formulées par le médiateur à l’adresse du future exécutif.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !