Dépêche
Accueil » A la une » Un parti politique algérien réclame une commission d’enquête sur l’émergence du choléra dans le pays

Un parti politique algérien réclame une commission d’enquête sur l’émergence du choléra dans le pays

Devant un hôpital algérien. Ph : AFP

Le parti algérien le Front des Forces Socialistes (FFS) a réclamé lundi une commission d’enquête pour faire toute la lumière sur l’émergence de l’épidémie du choléra, qui a touché 74 personnes et fait deux morts en Algérie depuis début août.

Dans un communiqué rendu public par son groupe parlementaire des deux chambres, le FFS a exigé la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur les « raisons de l’émergence de l’épidémie du choléra et les mesures prises, afin de prévenir et de sauvegarder la santé des Algériens et la santé publique ».

Le parti, dont les députés ont décidé de boycotter l’ouverture de la session parlementaire, a dénoncé de nouveau la « mainmise » de l’exécutif sur le Parlement considéré comme « un comité de soutien à des politiques d’échec et de faillite qui hypothèquent l’avenir du pays et qui hypothèquent les perspectives de changement et de transition de l’Algérie vers une nation démocratique ».

« Les Algériens souhaitent un Parlement souverain, représentant du peuple, qui joue son rôle constitutionnel et qui répond à ses aspirations et aux défis qui se posent au pays, mais malheureusement, avec sa fausse majorité, il reste très éloigné de ses missions constitutionnelles et des aspirations du peuple », déplorent les députés du parti.

Le Front des Forces Socialistes n’a pas manqué de relever que la nouvelle session parlementaire intervient dans un contexte politique, économique et social marqué par « l’incertitude et l’anxiété des Algériens par rapport à leur avenir ».

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !