Dépêche
Accueil » A la une » Oujda: Décès d’un détenu des suites d’une grève de la faim

Oujda: Décès d’un détenu des suites d’une grève de la faim

Un détenu à la prison locale d’Oujda est décédé, lundi à l’hôpital Al Farabi de la même ville, des suites d’une grève de la faim qu’il observait à cause de son procès, a indiqué la Direction de la prison locale d’Oujda.

Un communiqué de la Délégation générale de l’Administration pénitentiaire et de la Réinsertion, citant la Direction de la prison, indique l’intéressé est décédé à 06h du matin à l’hôpital Al Farabi où il avait été transféré le 18 mars à cause de la détérioration de son état de santé des suites de sa grève de faim.

Le mis en cause a été condamné en première instance à une peine de 20 ans de prison ferme pour « constitution de bande criminelle, enlèvement et séquestration par un moyen de transport, vol qualifié à main armée, trafic de psychotropes, coups et blessures à l’arme blanche, enlèvement avec demande de rançon et torture au cours de la séquestration », rappelle-t-on.

Le détenu avait déjà été évacué à l’hôpital le 15 mars 2017 pour lui faire subir une surveillance médicale, précise la même source, ajoutant qu’il a reçu, le 03 février 2017, la visite du Parquet général pour l’auditionner au sujet de sa grève de la faim et que la direction de la prison avait tenté à plusieurs reprises de le convaincre de mettre fin à sa grève, mais il a persisté sur son refus.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !