Dépêche
Accueil » Sports » Nacer Ben Abdeljalil, premier Marocain à atteindre le Pôle Nord

Nacer Ben Abdeljalil, premier Marocain à atteindre le Pôle Nord

Nacer Abdeljalil le premier Marocain à atteindre le Pôle nord.

Nacer Abdeljalil le premier Marocain à atteindre le Pôle nord.

L’Indiana Jones marocain

[quote font= »1″]Exploit. Une  expédition de plus de  200 km, fardé d’un  traîneau de 80 kilos,  dans des températures  pouvant descendre à -40°  Celsius. Il va raconter  prochainement ses  exploits dans plusieurs  villes du Maroc.[/quote]

Nouvel exploit de Nacer  Abdeljalil, spécialiste  des sports d’aventure.  Après être le premier  Marocain à gravir les 8.848 m  d’altitude du plus haut sommet  du monde, le mont Everest, en  2013, le Mont Blanc, plus haut  sommet en Europe, l’Aconcagua  au Chili, ou encore le Mc  Kinley aux Etats Unis, Nacer est  devenu, à 36 ans, le premier  Marocain ayant atteint le Pôle  nord, dimanche 20 avril 2015.
Il  est parti dans une expédition à  skis de plus de 200 km aux côtés  de coéquipiers australiens, en  tirant un traîneau de plus de 80  kilos, contenant les provisions  et l’équipement nécessaires à la  traversée, dans des conditions  climatiques extrêmes, avec des  températures pouvant atteindre  les -40° Celsius. Mais, avant de  passer à l’action, Nacer préparait soigneusement son périple  polaire. Pendant près d’un an, il  cherchait sponsors, mais surtout  une équipe à la hauteur du défi.  Une fois arrivé sur place, l’aventurier  marocain devait faire face  à plusieurs contraintes, naturelles en particulier. Entre les  vagues violentes de blizzards,  et la fonte de la banquise l’obligeant  à passer à la nage dans  les eaux glaciales, le voyage de  Nacer était loin d’être une partie  de plaisir.

Se confiant au site d’information  marocain Yabiladi, Nacer a  expliqué que les contraintes physiques  étaient très récurrentes  également durant sa dernière  aventure. Comparé à l’Everest,  où «vous avez des sherpas»,  des porteurs népalais qui vous  aident, et après une journée  difficile vous avez une ou plusieurs  journées de repos. Sur  cette expédition au pôle nord,  ce n’était pas le cas. Il fallait tirer  tous les jours pendant 9heures  de suite son traîneau, qui pesait  au départ plus de 80kg.

Préparer l’avenir
Nacer affiche un grand dynamisme  quant à ses projets d’avenir.  Il devrait se lancer dans une  aventure similaire, mais cette  fois-ci en destination de l’autre  Pôle. Il sera invité également  à s’exprimer sur son dernier  exploit dans plusieurs villes du  Maroc, sans oublier son engagement  en faveur de la société  civile. En effet, cette expédition  au Pôle Nord permet de rassembler  des fonds au profit de  l’association Amani qui lutte  contre la déscolarisation des  enfants, notamment dans les  zones montagneuses d’Imlchil,  et dont Nacer Ibn Abdeljalil est  vice-président. Le principe étant  d’amener les citoyens à verser  1 dirham pour chaque kilomètre  parcouru par le sportif. L’aventurier  invite toutes les personnes  désireuses de s’engager dans  cette campagne à souscrire sur  une page Facebook spécialement  dédiée à cela.
Par ailleurs, Nacer essaiera de  mémoriser son aventure polaire,  à travers un livre qu’il est en  train de mettre au point, et qu’il  espère publier dans les prochains  mois.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !