Dépêche
Accueil » A la une » Much Loved : Les Tunisiens l’ont vu et ne l’ont pas apprécié

Much Loved : Les Tunisiens l’ont vu et ne l’ont pas apprécié

Projeté pour la première fois au Maghreb, le film « Much loved », interdit au Maroc, a suscité un vif engouement à Tunis jeudi, certains spectateurs faisant la queue durant des heures pour voir le long métrage. Cependant, si le réalisateur Nabil Ayouch se félicite de « l’engouement » du public des « Journées cinématographiques de Carthage » pour son film qui traite de la prostitution au Maroc, le public tunisien, majoritairement jeune, n’a pas trop apprécié le travail d’Ayouch qui a suscité tant de polémique.

Vulgarité, sexe, aucune intrigue ni même histoire, scénario médiocre, ennuyant,…les témoignages des spectateurs, quelques uns sortis avant même la fin du film, font état d’une insatisfaction et d’une déception quasi générale.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !