Dépêche
Accueil » Politique » Mohamed Sajid, nouveau secrétaire général de l’Union constitutionnelle

Mohamed Sajid, nouveau secrétaire général de l’Union constitutionnelle

Chaoui Belasssal, député de la région du Gharb, a été élu président du conseil national de l’UC

Chaoui Belasssal, député de la région du Gharb, a été élu président du conseil national de l’UC

Les mille et un défis de Mohamed Sajid

[quote font= »1″]PLÉBISCITE. Sans  surprise, le maire de  Casablanca, a été élu,  samedi 25 avril 2015,  secrétaire général de  l’UC.[/quote]

Une élection à plus de 90%  des voix des membres du  Conseil national. Ce score  peut paraître surprenant  mais quand on sait que cette  élection a été travaillée bien avant  la session du Conseil et que M. Sajid  a pu avoir le soutien des meneurs  influents dans les diverses régions  du Maroc, notamment Driss Radi,  dans le Gharb, et Mohamed Joudar,  à Casablanca, on comprend la  facilité avec laquelle il a pu succéder  à Mohamed Abied… En effet, sur les  915 membres du Conseil national  ayant voté, M. Sajid a eu 825 voix, contre 57 pour Anouar Zine, 13 pour  Bouchra Berrijal, 11 pour Mohamed  Bensaidi et 8 pour Lahbib Dekkak.  M. Sajid est secondé au sein du  Bureau politique par MM. Radi  et Joudar, alors que Mohamed  Tamaldou, lui, est désigné directeur  du siège avec des prérogatives bien  définies.
Une chose à relever concernant  ce vote, il était électronique. Les  membres du Conseil disposaient  d’un badge avec leur photo et un  numéro de série. Aucun ne pouvait  voter plus d’une fois et le vote  était enregistré et comptabilisé  automatiquement. «Avec ce  système, nous avons pu terminer  dans un temps relativement court et  annoncer les résultats rapidement.  Il n’y a eu aucune contestation et  j’ai laissé à M. Sajid un parti plus  que jamais unifié. En me désignant  président d’honneur, le Conseil national me rend un hommage mais  donne une nouvelle responsabilité, celle  de rester à l’écoute de tous les membres  du parti…», déclare, ému, M. Abied, à  Maroc Hebdo.

Effort national
Moment fort de cette session du  Conseil national quand la parole a été  donnée à M. Abied. Il fait le point sur  la situation du parti depuis le congrès  un mois auparavant avant de déclarer  solennellement qu’il ne briguera pas de  nouveau mandat de secrétaire général.  «J’ai passé quinze ans en poste. J’ai vieilli  et je vous demande de me laisser me  reposer. Je reste votre serviteur jusqu’à  la fin de mes jours», dira-t-il les larmes  aux yeux. Toute la salle était debout  et à la fois la présidence de la session  que les dignitaires du parti sont allés le  réconforter…
M. Sajid, nouveau secrétaire général  de l’UC, veut mettre en chantier ce que  ses partisans appellent un programme  de renouveau. Du pain sur la planche  pour M. Sajid qui est confronté dès à  présent aux préparatifs du parti pour  les élections communales de l’été  2015. Pour cela, la réorganisation  des structures régionales est lancée.  Autant dire que les choses sérieuses  commencent déjà pour le nouveau  secrétaire général.
Mais il dit trouver dans le message  de félicitation que lui a adressé S.M.  le Roi un inestimable soutien moral.  Surtout lorsque le Souverain relève  que M. Sajid ne saurait ménager  «aucun effort pour que l’UC poursuive  sa contribution à l’effort national à  l’instar des organisations politiques  sérieuses et ce au service des intérêts  suprêmes de la patrie et des citoyens»

Par : N.J

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !