Dépêche
Accueil » A la une » Messi, pourrait éviter la peine de 21 mois de prison par une amende

Messi, pourrait éviter la peine de 21 mois de prison par une amende

© ph:DR

La star du FC Barcelone, Lionel Messi, pourrait éviter la peine de 21 mois de prison, prononcée à son égard pour fraude fiscale, à condition du paiement d’une amende de 400 euros par jour pendant la même période, a indiqué vendredi la justice espagnole.

« Nous ne nous opposons pas à la substitution des peines de prison par une amende à condition qu’elle atteigne le seuil maximum de 400 euros », pour l’attaquant argentin du Barça et son père Jorge Horacio, a précisé le parquet dans un communiqué.

La condamnation de Lionel Messi à 21 mois de prison pour fraude fiscale a été confirmée le 24 mai par la Cour suprême espagnole. La décision de la substitution de la peine par une amende appartient à la Cour d’appel de Barcelone.

Messi (29 ans) et son père Jorge avaient été condamnés en juillet 2016 pour des irrégularités portant sur 4,16 millions d’euros provenant des droits à l’image perçus entre 2007 et 2009 à travers un réseau complexe de sociétés.

La Cour suprême avait également confirmé l’amende de 2,1 millions d’euros infligée à l’attaquant. Elle avait en revanche revu à la baisse la peine de prison de son père, passée de 21 à 15 mois et diminué son amende de 1,6 à 1,3 million d’euros.

Les deux hommes sont accusés d’avoir monté un réseau de sociétés-écrans au Royaume-Uni, en Suisse, au Belize et en Uruguay pour percevoir les droits à l’image du footballeur sans les déclarer au fisc en Espagne.

Messi, quintuple Ballon d’Or et l’un des sportifs les mieux payés au monde, avait affirmé lors de son procès s’être concentré sur le football et tout ignorer des contrats signés et de la manière dont sa fortune était gérée.

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !