Dépêche
Accueil » Dernière minute » Meknès: Plus de 160 éleveurs au 1er concours inter-régional des chevaux  Arabe-Barbe

Meknès: Plus de 160 éleveurs au 1er concours inter-régional des chevaux  Arabe-Barbe

chevaux arabe barbe

Ce 1er concours constitue, ainsi, un événement incontournable pour valoriser  et promouvoir les races Arabe-Barbe ancrées dans le patrimoine marocain et  véritables joyaux de l’élevage équin au Royaume.

Quelque 169 éleveurs accompagnés de leurs  juments se sont donnés rendez-vous, jeudi au Haras national de Meknès, pour les  épreuves programmées au 1-er concours inter-régional (édition 2015) des chevaux  Arabe-Barbe.

Cette manifestation sportive initiée par la Société royale d’encouragement  du cheval (SOREC) vise, en premier lieu, à promouvoir l’élevage de la race  Arabe-Barbe au niveau national, orienter les éleveurs vers les bonnes pratiques  modernes en la matière et encourager l’élevage équin, afin de contribuer à  l’amélioration génétique des races chevalines au Maroc, a déclaré à la MAP le  directeur du Haras national de Meknès, Ameur Faiq, en marge du coup d’envoi de  ce concours.

Ce 1er concours constitue, ainsi, un événement incontournable pour valoriser  et promouvoir les races Arabe-Barbe ancrées dans le patrimoine marocain et  véritables joyaux de l’élevage équin au Royaume, a affirmé M. Faiq.

Ce rendez-vous comporte une dizaine d’épreuves pour les chevaux, a-t-il fait  savoir, expliquant que les appréciations du jury, données pour chaque partie du  cheval jugé, sont traduites en notes globales qui constituent la moyenne des  notes partielles des juges. Ainsi, le score final du cheval résultera de  l’addition des notes (type, modèle, membre, mouvements), a-t-il précisé.

Il a également rappelé qu’après les étapes régionales, qui ont permis, entre  juillet et septembre 2015, la sélection des meilleurs chevaux Barbe et  Arabe-Barbe à travers tout le Royaume, la SOREC organise des concours  inter-régionaux des chevaux Arabe-Barbe, le 1er à Meknès et le deuxième à  Marrakech (5 octobre), ajoutant que la finale de ce concours aura lieu lors de  l’édition 2015 du Salon du Cheval d’El Jadida.

Evoquant le potentiel des deux régions retenues pour accueillir ces concours  inter-régionaux, M. Faiq a indiqué qu’avec ses 2.576 chevaux Arabe-Barbe, la  région de Meknès regroupe 12 stations de monte, ainsi que 3 centres de  promotion de l’élevage équin, tandis que la région de Marrakech, qui compte  1.707 chevaux Arabe- Barbe, dispose de 5 stations de monte et de 3 centres de  promotion de l’élevage équin.

Selon la SOREC, le cheptel des chevaux Barbe au Maroc a connu une grande  évolution lors des quatre dernières années. Cette croissance se traduit par une  progression de 50 pc du nombre des chevaux Barbe recensés et identifiés par la  SOREC. Fort et énergique, ce cheval est idéal pour les activités sportives  modernes tels que l’apprentissage de l’équitation, l’endurance et les  randonnées équestres et touristiques.

  L’Arabe-Barbe est, quant à lui, issu d’un croisement entre le Pur-Sang  Arabe et le Barbe, il est connu pour sa robustesse, sa hauteur et sa rapidité  sur les courtes distances. Lors de ces quatre dernières années, le cheptel  marocain des chevaux Arabe-Barbe a augmenté de 3 pc. Cette race possède  également des aptitudes qui font d’elle le cheval d’instruction idéal.

(Avec MAP)

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !