Dépêche
Accueil » Sports » MASTOUR, LA PERLE LOMBARDE

MASTOUR, LA PERLE LOMBARDE

DÉCOUVERTE. Pourchassé par les plus grands clubs d’Europe, Hachim Mastour, jeune prodige de l’AC Milan, en Italie, devrait bientôt débuter en sélection nationale. Le joueur est considéré comme l’une des plus grandes promesses du football international.

DÉCOUVERTE. Pourchassé par les plus grands clubs d’Europe, Hachim Mastour, jeune prodige de l’AC Milan, en Italie, devrait bientôt débuter en sélection nationale. Le joueur est considéré comme l’une des plus grandes promesses du football international.

Qui l’eût cru? Bientôt une des plus grandes promesses du football international pourrait revêtir la tunique de la sélection nationale. Convoité par les plus grands clubs d’Europe, dont le Real Madrid, en Espagne, et Manchester United, en Angleterre, Hachim Mastour aurait opté pour le Maroc, révèle le 26 février 2015 le site web d’information Le360. ma. En effet d’après le journal électronique, citant des sources à l’AC Milan, où évolue le jeune maroco-italien, ce dernier aurait fini d’être convaincu par Mustapha Medhoun, cadre d’origine marocaine du club milanais.

La bonne attitude
Mastour est régulier des sélections de jeunes de l’Italie, dont il avait étrenné à six reprises le maillot, pour un but, en 2013 en moins de 16 ans. La FIGC, la fédération italienne de football, n’avait pourtant cessé de faire pression sur lui ces derniers mois, tandis que le Milan lui promettait de meilleures perspectives s’il acceptait d’épouser une carrière en Squadra Azzura, la sélection nationale italienne. La famille du joueur, que l’on dit très attachée au Maroc, aurait également été décisive dans son choix.
Son entraîneur Filippo Inzaghi explique croire en lui. «C’est un joueur talentueux, il fait une très belle saison», déclarait-il dans un portrait qu’avait consacré en janvier 2015 le site web de l’UEFA (Union des associations européennes de football) au joueur. «Il a la bonne attitude sur le terrain, il joue bien, il marque des buts, et écoute les conseils du banc». Inzaghi connaît bien Mastour pour l’avoir pratiqué du temps où il dirigeait les jeunes, la «Primavera». En 2013/2014, il l’avait convoqué à deux reprises et l’avait fait débuter en mars 2014 face à Brescia. Cette saison 2014/2015, sa palette technique, fort étendue, fait le délice des amateurs de vidéos de grigris sur le site web YouTube. Son but en Primavera en octobre 2014 face à Sassuolo, ponctué d’une roulette à la Zinédine Zidane, l’ancien Français du Real Madrid, avait fait le tour d’Internet. Pourtant certains doutent de ses qualités. Mastour ne serait in fine qu’un joueur YouTube. Ses limites tactiques –il éprouve force difficultés à s’insérer dans le 4-3-3 d’Inzaghi– sont pointées du doigt. «Il faut être patient», reconnaît le responsable technique du secteur jeunes «rossonero» (rouge et noir en langue italienne, couleurs du Milan), Filippo Galli. En mai 2014, Mastour avait failli briser un record vieux de vingt ans: devenir à moins de seize ans (il ne les avait fêtés qu’en juin 2014) le plus jeune joueur de l’Histoire du Milan. L’entraîneur de l’époque Clarence Seedorf l’avait convoqué en championnat face à Sassuolo. Il ne l’avait cependant pas fait entrer en jeu. Cela dit quelques semaines plus tard, le joueur signait son premier contrat professionnel. Il est lié au club jusqu’en 2017.

Limites tactiques
Né en 1998 à Reggio d’Émilie, Mastour a dès sa prime jeunesse attiré les projecteurs. «C’est bien plus qu’un enfant», dit de lui le vice-président du Milan Adriano Galliani. Il débute au Reggio Calcio, non loin du lieu d’habitation de ses parents. Sa réputation s’étend à toute l’Émilie-Romagne. A neuf ans, il signe pour le club fanion de la région, la Reggiana. Lors de son ultime exercice dans l’équipe en 2011/2012, il score à 26 reprises en 30 apparitions. Le Milan pointe son museau et prend de court plusieurs clubs, dont Manchester City, en Angleterre. Au passage, il signe à la Reggiana un chèque de 500.000 euros (près de 6 millions de dirhams). Faisant face à une pénurie en attaque ces dernières journées, Inzaghi a promis de donner sa chance au joueur. L’intéressé, lui, qualifie d’«incroyable» qu’il «[s]’entraîne avec de grands joueurs qu’[il] regardai[t] à la télé jusqu’à la saison dernière»

NEWSLETTER MAROC HEBDO.

Entrez votre adresse e-mail

S'abonner à  la Newsletter !